La chalarose avance inexorablement dans le marais

Publié le 25 avril 2021 | Actualité | Le choix de L'HEBDO

La chalarose entraîne d’abord la perte des feuilles, dénudant totalement l’arbre (© Jordane Ancelin)

Cette maladie due à un champignon est en train de décimer les traditionnels frênes du marais poitevin. Ce phénomène transformera-t-il totalement le paysage d’ici quelques années ?

Le marais poitevin est connu pour ses frênes têtards qui lui confèrent son identité, ses paysages si particuliers. Mais depuis 2015, une maladie en provenance de Pologne (lire ci-dessous) est en train de décimer ces arbres emblématiques. Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Pour la première fois observée à Bessines (79), la maladie progresse et on la retrouve dans les villes les plus au nord-est de la Charente-Maritime comme La Ronde, Taugon, Marans… Causée par un champignon, le milieu humide du marais poitevin lui sied parfaitement. Deuxième mauvais point pour le marais : “Plus la densité de frênes est importante, plus la maladie progresse“, explique Jordane Ancelin, paysagiste en charge des actions menées par le Parc naturel régional du Marais poitevin qui ajoute : “On a tout ce qu’il faut pour lui plaire.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 22 avril, disponible en version numérique sur :

Édition du 22/04/2021