La Rochelle : la Belle et Rebelle offre son cœur

Publié le 11 décembre 2015 | Chez nous | La Rochelle et alentours

Les agents des services techniques de la ville ont procédé à la mise en place du traditionnel sapin, place de l’Hôtel de ville.

Les agents des services techniques de la ville ont procédé à la mise en place du traditionnel sapin, place de l’Hôtel de ville.

Depuis le 4 décembre et jusqu’au 4 janvier, la municipalité s’associe aux commerçants, aux associations rochelaises et à la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), pour organiser les fêtes de fin d’année.

En 2015, la “Belle et Rebelle” change ses habitudes. Terminée la prise en charge de l’organisation des fêtes de fin d’année par l’association des commerçants rochelais. On parle désormais de mutualisation et d’une volonté de dynamiser les commerces et le cœur de ville dans un contexte devant être « festif, mais raisonnable ». Tels sont les mots du maire, Jean-François Fountaine. Pour une première prise en main, l’édile, « préfère garder une certaine mesure ». Les récents événements survenus à Paris n’y sont certainement pas étrangers, tout comme d’ailleurs le contexte économique du moment.

Il y a pourtant des nouveautés cette année. Comme l’illumination de la ville, des tours de la Chaîne et Saint-Nicolas. Le maire a appuyé sur le bouton le week-end dernier. Les rues seront également animées, et le cœur de ville conçue comme une large déambulation allant de la place de Verdun au quartier du Gabut, tout en passant par la rue Saint-Nicolas et le centre. C’est d’ailleurs le nom de cette nouvelle mouture : La Rochelle offre son cœur de ville. Quant au traditionnel marché de Noël, place de Verdun, il a déjà débuté, mais là aussi sous un nouveau jour. On y parle maintenant de terroir, de gastronomie, de saveurs et de tradition de Noël, dans une douzaine de chalets installés en cercle et ayant fait peau neuve.

Le samedi 12, une montagne d’huîtres (16 000), y sera d’ailleurs offerte à la dégustation par la CCI. Des animations pour les enfants s‘y dérouleront également tout au long de cette période de fêtes. Quant à la présence du Père Noël, elle est déjà assurée dans de nombreux lieux. Le vieil homme devant particulièrement soigner son arrivée. On parle même de bateaux pour certaines d’entre elles. Normal, pour une cité maritime. Seules pour le moment restent mystérieuses les journées du 31 décembre et du 1er  janvier. Jean-François Fountaine évoque, « une grande et belle surprise », mais n’a pas voulu en dire plus. Tout au moins, pour le moment. Affaire à suivre donc !



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.