PolitiqueSanté

La Rochelle : “La situation sanitaire reste fragile”

Publié le 19 octobre 2020 | Chez nous | La Rochelle et alentours | Politique | Santé

Si la Ville devait racheter les murs du cinéma Olympia, cela coûterait entre 7 et 8 M€ selon
Jean-François Fountaine (© C.V.)

Covid-19, les associations, la coopérative carbone… ont été évoqués lors du conseil municipal d’octobre.

Le conseil municipal du lundi 12 octobre s’est ouvert avec l’installation d’un nouveau conseiller, Jo Brochet, suite à la démission quelques jours auparavant de Christine Teisseire (opposition, Le Renouveau). C’est la troisième démission au sein du groupe Le Renouveau depuis le début de la mandature.

Suite au décès vendredi 9 octobre d’un résident de l’Ehpad du Champ-de-Mars, Danièle Carlier-Misrahi et Delphine Charrier, respectivement adjointe chargée du CCAS et conseillère municipale déléguée à la santé publique, ont fait le point sur la situation sanitaire.

Au 12 octobre, 39 cas de Covid-19 (32 cas positifs et sept suspicions) ont été recensés chez les résidents de cet établissement. Quatre personnes étaient toujours hospitalisées, dont une pour lequel “le pronostic vital est engagé. Elle souffre d’une pathologie sous-jacente.” À noter que sept membres du personnel ont également été touchés par le coronavirus.

De façon plus générale, “la situation reste fragile”, a commenté Delphine Charrier. Quatre clusters ont été dénombrés sur l’agglomération rochelaise.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 15 octobre disponible en version numérique sur :

Édition du 15/10/2020



Les commentaires sont fermŽs !