La Rochelle : la Solitaire est de retour

Publié le 8 juin 2016 | Chez nous | La Rochelle et alentours

Les Rochelais Tolga Pamir et Arthur Le Vaillant vont se mesurer lors de cette 47e édition.

Les Rochelais Tolga Pamir et Arthur Le Vaillant vont se mesurer lors de cette 47e édition.

Absente depuis 2008, la Solitaire du Figaro fait son grand retour cette année à La Rochelle, à l’occasion d’une étape particulièrement inédite.

Ces dernières années, le vent avait tourné à La Rochelle, pour l’accueil des grands événements sportifs du monde de la voile. Le retour au beau fixe semble dorénavant pointer à l’horizon. En effet, après l’annonce faite en décembre dernier, de l’organisation du départ des éditions 2017 et 2019 de la Transat 6,50 mètres, la Belle et Rebelle sera également au cœur de la 47e édition de la Solitaire du Figaro.

Une arrivée et une étape atypique
Ils seront 39 skippers dont 5 cinq femmes et 10 bizuths âgés de 22 à 54 ans, à couper la ligne de départ le 19 juin à Deauville, de cette épreuve que le navigateur Michel Desjoyeaux qualifie de « course la plus difficile à gagner ». Une course en solitaire disputée en quatre étapes* sur une distante de 2 926 km et à bord de monotypes longs de 10,10 mètres (Figaro Bénéteau 2). Parmi les engagés cette année, les deux Rochelais Tolga Pamir et Arthur Le Vaillant auront tout particulièrement en point de mire l’étape rochelaise. Arrivés le 5 juillet dans la soirée à l’issue de la 3e étape, les skippers n’auront droit qu’à 24 heures de repos avant de reprendre la mer pour le sprint final : « ce sera une des originalités de cette 47e édition, dans une épreuve où la gestion de la fatigue est une des clefs menant à la victoire », explique Mathieu Sarrot, le directeur de la compétition.

Les navigateurs reprendront donc la mer dès le lendemain de leur arrivée à La Rochelle pour un aller-retour de 130 miles avec une boucle au choix, soit bâbord soit tribord, autour de l’Ile d’Yeu (Vendée). Autre particularité de cette ultime étape, sa retransmission en direct sur un écran géant au cœur du village de la course, installé du 5 au 10 juillet sur le parvis de l’aquarium et autour du bassin des chalutiers. Une prouesse rendue techniquement possible grâce à la présence en mer de deux bateaux équipés de liaisons wifi et également de deux équipes de télévisions qui iront à la rencontre des skippers.

Durant ces cinq jours, de 10 à 20 heures, de nombreuses animations seront organisées dans le village. Les bateaux seront amarrés dans le bassin des chalutiers. « La digue du nouveau monde sera l’endroit idéal pour admirer l’arrivée et le départ des concurrents », a précisé le maire de La Rochelle, qui en son temps (1981), s’était classé second de la Solitaire du Figaro.

*Du 19 au 21 juin, Deauville Ile de Wight ; du 26 au 28 juin, Cowes (Angleterre) Paimpol ; du 2 au 5 juillet Paimpol La Rochelle ; du 6 au 7 juillet, La Rochelle La Rochelle.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.