Landrais : bientôt un nouveau sentier de rando

Publié le 4 février 2016 | Chez nous | Surgères et alentours

Le bois de Montlieu fera partie du nouveau circuit de randonnée de la commune.

Le bois de Montlieu fera partie du nouveau circuit de randonnée de la commune.

Lors du conseil municipal du 18 janvier, le maire a expliqué à ses élus que le second sentier de randonnée de la commune est en passe d’être créé : un itinéraire plus boisé que le premier.

La commune est déjà dotée d’un circuit de randonnée d’environ 12 km le long du canal de Charras et depuis près d’un an, l’idée d’insérer un nouveau sentier de randonnée sur la commune a fait son chemin. En partenariat avec la Fédération Française de Randonnée et le Comité Départemental de la Randonnée Pédestre de Charente-Maritime, un second sentier de randonnée va donc être créé d’ici peu. Ce dernier, d’environ 11 km, permettra aux férus de marche de découvrir le paysage aux alentours de la commune. « Le nouveau sentier démarre sur la place de la mairie, direction Toucherit par le pont de pierre, puis direction Fondouce. De Fondouce à St-Gilles/Les Egaux en passant par le bois de Montlieu pour un retour sur le Logis de Landrais en passant par le Fief de Bel-Air et les Ouchettes » a présenté Catherine Stenger, conseillère municipale membre de la commission environnement. Les deux boucles réunies permettraient d’effectuer un parcours de 18 km. « Nous espérons pouvoir procéder au balisage de ce sentier au printemps ».

Dans le cadre de l’élaboration du PLUi, le maire Francis Menant, déjà membre de la commission urbanisme, s’est porté volontaire pour devenir référent PLUi de la commune. « La CDC a la compétence du PLUi et est en train de mettre en place ce document d’urbanisme. Le référent fera la communication entre la CDC et le conseil municipal » a expliqué le maire.

Le maire a annoncé à ses élus qu’à ce jour 12 750 € de dons ont été atteints pour effectuer les travaux nécessaires à la rénovation de l’église du village. La Fondation du Patrimoine chargée de collecter les dons fournit un reçu aux donateurs pour la réduction d’impôts (66 % pour les particuliers et 60 % pour les entreprises). Or, les règles du jeu ont changé à cause des nombreuses demandes que reçoit la Fondation du Patrimoine. Quand le dossier a été établi, il était question que la Fondation du Patrimoine reverse la même somme que les dons, mais désormais elle s’engage à reverser seulement 10 % du montant des travaux HT (plafonné à 10 000 €) soit pour le cas de Landrais 3 180 €. Le montant des travaux s’élève à 40 000 €, la route est donc encore longue pour espérer les atteindre.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.