Landrais : “Sauvons notre église“

Publié le 17 juin 2015 | Chez nous | Surgères et alentours

La commune va bientôt faire appel aux donateurs pour restaurer l’église.

La commune va bientôt faire appel aux donateurs pour restaurer l’église.

Lundi 1er juin, le conseil municipal a créé une commission « Sauvons notre église », son but : mener à bien la restauration de l’église de la commune.

Robert Babaud, l’adjoint au maire l’a annoncé sans détour « l’état de la toiture de notre église est à revoir entièrement ! ». Après devis effectués, il apparaît que la moitié de la toiture est à restaurer (uniquement la partie basse) soit 140 m2. « Les conseils sont donnés pour la réutilisation des tuiles anciennes en bon état qui devront être posées au chapeau sur des tuiles neuves de teintes mêlées. Des conseils supplémentaires sont donnés pour la ventilation de la toiture ainsi que pour la pose d’un film respirant dans l’ensemble sous-toiture. Également, la fourniture et la pose d’une lambourde en redressage sur lattis existant est conseillé » poursuit-il. Le montant total du devis est évalué à 24 500 € TTC, un montant trop important pour être inséré dans le budget communal. Le financement des travaux ne peut pas non plus bénéficier de subventions, l’église n’étant pas classée.

Pour faire face à cette dépense, il a été évoqué la possibilité d’ouvrir une souscription publique avec la Fondation du Patrimoine ce qui permettrait d’encourager le mécénat populaire. La fondation attribue des subventions à hauteur des donations à partir de 5 % du montant des travaux HT (20 000 €). « Par exemple, si nous avons 3 000 €, la Fondation abondera 3 000 €. Cette souscription offre l’avantage de réduire ses impôts sur les revenus pour les souscripteurs aux conditions suivantes : particulier (66 % du montant versé plafonné à 20 % du revenu imposable), ISF (75 % dans la limite de 50 000 €), entreprises (60 % dans la limite de 5 % du chiffre d’affaires) ». Le maire Francis Menant ajoute que « si la souscription est plus importante, on a la possibilité de faire des travaux à l’intérieur ».

Le maire propose donc la création d’une commission « Sauvons notre église » qui s’occupera de la constitution du dossier pour la souscription et suivra de près ce projet de restauration de l’église. La commission est composée trois élus (Robert Babaud, Catherine Stenger et Estelle Charron) et de trois membres de la population. Le maire recherche trois personnes « ayant un lien étroit avec la pratique et les responsabilités du culte de la paroisse ».

Le conseil municipal a aussi été l’occasion pour les élus de voter à l’unanimité deux motions par solidarité. La première pour le maintien de l’accord local initial concernant le nombre de sièges de conseillers communautaires à la CDC. La seconde motion pour la desserte TGV de la gare de Surgères qui exige le maintien du nombre des arrêts TGV en gare de Surgères.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.