Loisirs : le Futuroscope vous donne des ailes

Publié le 16 décembre 2016 | Sorties | Week-end

La plateforme peut accueillir 84 passagers pour cet Extraordinaire Voyage

La plateforme peut accueillir 84 passagers pour cet Extraordinaire Voyage

Inspirée du Tour de Monde en 80 jours de Jules Vernes, la nouvelle attraction qui ouvre ses portes le 17 décembre vous permettra peut-être de réaliser un vieux rêve : voler.

Il aura fallu plusieurs années de développement pour que L’Extraordinaire Voyage voit le jour. Cette attraction, unique vous permet de voler au-dessus du désert et des pyramides d’Égypte, de sauter du haut d’un gratte-ciel avec des base-jumpers à Dubaï, de survoler la Vallée du Gange, puis l’Himalaya en compagnie de grues, le parc Yellowstone et le Futuroscope lui-même.

Tout commence par un petit briefing du commandant et un court voyage en navette vous acheminant jusqu’au Skyloop, où vous prenez place. Tout peut commencer. La plate-forme bascule et vous vous retrouvez assis, les pieds dans le vide comme dans un télésiège.

Face à un écran qui vous propose des images de synthèse de toute beauté, vous parcourez le monde actuel, des portes spacio-temporelles vous permettant de passer d’un pays à un autre. Vous ressentez le vent sur votre visage ainsi que les embruns et les flocons de neige. Puis, vous sentez des odeurs d’épices en Inde ou de pin dans le parc Yellowstone.

Musique, composée exclusivement pour l’attraction, et effets sonores finalisent ce voyage onirique. Cette attraction permet de mêler différentes sensations avec ses effets embarqués pour faire naître de belles émotions durant les 6 étapes que l’on aimerait un brin plus longues.

L’Extraordinaire Voyage est né dans l’imaginaire des concepteurs du parc en 2012 et a coûté 12,5 millions d’euros -dont 3,5 millions proviennent du Département de la Vienne-. Il aura fallu un an et demi de développement aux équipes d’infographistes pour créer ces 4 minutes de voyage ! Soit 15 h par image et il y en a 48 par seconde.

Cette attraction détrônera-t-elle Arthur qui est la plus plébiscitée par le public ? Elle avait, elle-même, déclassé en 2010 La Vienne dynamique l’attraction phare d’alors, la reléguant à la 5e place. « Un effet collatéral qui doit être un bonus », selon le directeur du parc, Dominique Hummel.

Une belle aventure à découvrir dès ce week-end à Poitiers. Un avant-goût pour 2017 qui verra les célébrations des 30 ans du parc.

Carine Fernandez

Retour en images sur l’inauguration de la machine à voyager dans le temps des lapins crétins, le 7 décembre 2013 :



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.