Politique

Aunis Atlantique : le temps est compté pour le nouveau projet de territoire

Publié le 20 juillet 2021 | Chez nous | Marans - Courçon et alentours | Politique

Jean-Pierre Servant estime que le “calendrier est serré”, entre le nouveau projet de territoire et le contrat de relance de l’État (© Y.P.)

Après une année en demi-teinte liée à la crise sanitaire, Jean-Pierre Servant compte bien rattraper le temps perdu pour mettre en place le projet de territoire.

Le conseil communautaire s’est réuni le mercredi 7 juillet à Andilly avec pour principal sujet à l’ordre du jour, la validation par les élus du diagnostic du projet de territoire.

” À la fin de l’année cela fera presque deux ans que nous aurons été élus. Il ne restera alors que 4 ans, pour rendre ce projet de territoire opérationnel “, rappelle Jean-Pierre Servant. De ce qu’il convient d’appeler une véritable feuille de route, se dégagent 4 axes stratégiques. Tout d’abord celui d’un territoire garant d’un développement maîtrisé, protégeant les milieux naturels, la biodiversité et s’adaptant au changement climatique. Le second axe visera à valoriser durablement le cadre de vie en s’appuyant sur des ressources locales et un environnement naturel. Le troisième s’attachera à la solidarité et devra créer du lien tout en permettant aux habitants du territoire et aux collectivités de s’impliquer au service de la transition socioécologique. Enfin, le dernier devra favoriser une nouvelle économie attractive et durable, innovante et créatrice d’emplois, porteuse d’une identité forte pour le territoire.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 15 juillet disponible en version numérique sur :

https://aaktfwp.cluster031.hosting.ovh.net/product/edition-du-15-07-2021/