Les Boucholeurs, future station balnéaire

Publié le 20 juin 2017 | Chez nous | La Rochelle et alentours

Les travaux d’embellissement de la future promenade des Boucholeurs. Nouveau tracé, nouveau pavement pour une parfaite unité visuelle

Le village des Boucholeurs est en cours de réhabilitation. L’inauguration aura lieu le 26 août.

De l’art de faire d’une contrainte un atout. Dans la nuit du 27 au 28 février 2010, la tempête Xynthia a ravagé le village des Boucholeurs, qui est pour moitié rattaché à Châtelaillon-Plage et à Yves. Dans les semaines qui ont suivi, le bourg d’ostréiculteurs a été classé en zone noire par l’État, qui a alors racheté des maisons avant de les détruire. Il en est resté un village mité et une contrainte pour les deux communes : défendre ce bout de littoral contre l’océan.

On aurait pu se limiter à créer des digues mais on a échafaudé une stratégie plus globale, explique Jean-Louis Léonard, le maire de Châtelaillon et président du Syndicat intercommunal du littoral de Yves, Châtelaillon, Aix et Fouras (Sylicaf). On a associé la protection et la restructuration du village. Ça nous a permis de relier les deux parties du village alors qu’il n’y avait pas de correspondance“. Avec un but : renforcer son attrait touristique.

Promenade, commerces et plage tout neufs
Trois brises lames sont sortis de mer en face de la partie châtelaillonnaise, mais pour le reste, la défense du littoral est imbriquée dans la réhabilitation du village. La promenade le long du bord de mer a été élargie de 15 à 20 mètres grâce à du remblais pris sur la mer, et aussi par un nouveau tracé de la digue plus cohérent et plus haut, jusqu’à 6,3 mètres. Cet espace est actuellement en cours d’embellissement avec au bout, une rotonde pour admirer le point de vue.

Bientôt, on pourra s’y asseoir sur des bancs décorés de mosaïques par le céramiste fourasin Jérôme Clochard. Dans le village, les maisons rasées laissent désormais place à des espaces verts où les gens pourront pique-niquer côté Yves, par souci de cohérence avec cette partie plus rurale du bourg. Côté Châtelaillon, zone plus urbanisée, on pourra y trouver des espaces plus minéraux et ombragés avec des pergolas, où des commerces de bouche ouvriront bientôt.

“La plage servira de protection contre les submersions”
Cerise sur le gâteau, une petite plage va sortir de l’eau, à l’entré du complexe ostréicole. “C’est une nécessité, rappelle Jean-Louis Léonard. Nous allons injecter 15000 mètres cubes de sable. Cela servira de protection contre les submersions (le sable sape les vagues, NDLR) et les professionnels s’en serviront pour rejoindre leurs parcs à huîtres en longeant le pied de digue“. L’ensemble sera inauguré le 16 août, après dix-huit mois de travaux. Et une nouvelle petite station balnéaire aura pris forme.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.