EconomieSport

Les centres équestres reprennent du service

Publié le 26 mai 2020 | Economie | Sport

À l’écurie des Feuillants, située à Prin-Deyrançon, les cours ont repris le 15 mai avec les cavaliers les plus expérimentés

 

Il est des sports où une simple paire de running suffit à profiter de sa pratique. Mais quand on est cavalier, on sait très bien que l’humain n’est pas au centre de l’équitation qu’elle soit de haut niveau, de club, ou de loisirs. Tout tourne autour du cheval, ou du poney pour les plus jeunes, un être qui ne s’arrête pas de vivre, de manger, de boire quand l’heure de cours est terminée.

Et c’est bien cet animal qui a été au cœur des préoccupations des gérants de centres équestres durant la période de confinement que nous venons tous de vivre. Mélanie Butard qui dirige l’écurie Les Cavaliers du Plaisir à St-Georges-du-Bois s’est réorganisée : « J’ai des prés donc j’ai pu mettre une grosse partie de mes chevaux à l’herbe. Et pour m’enlever une charge les propriétaires de chevaux sont passés en pension au pré. ». Des mesures qui ont allégé le quotidien dans cette écurie qui compte 70 licenciés.



Les commentaires sont fermŽs !