Les Nouillers : l’ancien maire, Pierre Rocher s’en est allé

Publié le 21 mars 2015 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours

Pierre Rocher, lors d’une fête de famille, à l’automne dernier.

Pierre Rocher, lors d’une fête de famille, à l’automne dernier.

L’ancien maire des Nouillers, Pierre Rocher, est décédé brutalement dimanche 15  mars, lors d’un thé dansant à la salle Aliénor-d’Aquitaine de Saint-Jean-d’Angély.

Ancien exploitant agricole (éleveur), il possédait également une carrière de sable sur le territoire communal. Maire des Nouillers de 1971 à 2001, Pierre Rocher était apprécié de tous. Il aura marqué l’histoire de son village. « Il a beaucoup œuvré pour notre commune, confirme Michel Garnier, actuel adjoint au maire, on lui doit notamment la construction de la salle des fêtes, l’aménagement de la cantine, l’acquisition d’un bâtiment pour la boulangerie, la réfection de l’église, la création d’un terrain de football, la création de deux logements sociaux… » énumère l’adjoint qui l’avait côtoyé lors de son dernier mandat (1995-2001). Pierre Rocher avait fêté son 86e anniversaire le 17  octobre.

Jocelyne Le Gall, présidente du club “Le soleil des ans” revient sur ce tragique dimanche et rend hommage à Pierre Rocher : « 15  mars à 14 h 30, le club “Soleil des ans” s’apprête à organiser un thé dansant. Ce qui aurait dû être un après-midi de plaisir tourne au drame, un de nos fidèles adhérents, Pierre Rocher, s’effondre à 15 h, victime d’un infarctus, et aussitôt le désarroi s’empare de l’assemblée. Les pompiers, appelés en urgence, malgré tous les soins prodigués, n’ont pu que constater son décès. Ces hommes qui sont malheureusement confrontés souvent à de tels drames savent faire preuve d’une grande efficacité, trouver les mots pour réconforter, conseiller pour agir efficacement et, ont fait preuve en l’occurrence d’une grande amabilité. Soulignons également la longue présence de Madame la Maire qui nous a soutenus tout au long de ces heures douloureuses. Pierre Rocher fréquentait assidûment notre club et participait à toutes nos manifestations. C’était un homme courtois, affable, toujours souriant. Membre de notre chorale il en était un élément important dans les voix les plus graves. Nous garderons de lui un excellent souvenir. »



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.