Les Nouillers : un nouveau boulanger grâce à “SOS Villages”

Publié le 21 juillet 2016 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours

Le maire de Les Nouillers, Stéphane Ardoin, entouré de Christelle et Yann, lors de l’inauguration de la boulangerie « Le Fournil Provençal ».

Le maire de Les Nouillers, Stéphane Ardoin, entouré de Christelle et Yann, lors de l’inauguration de la boulangerie « Le Fournil Provençal ».

Organisée par le journal télévisé de 13 h de Jean-Pierre Pernaut sur TF1, l’émission “SOS Villages” a permis aux Nouillers de retrouver sa boulangerie.

La boulangerie a ouvert ses portes vendredi 8 juillet, et une inauguration a eu lieu dimanche 10, sur la place du village, juste en face du nouveau commerce. De nombreux habitants et conseillers municipaux s’étaient déplacés pour rencontrer Yann Brunet, le boulanger nouvellement installé, et sa femme Christelle.

Il n’y avait plus de boulangerie depuis le mois de novembre 2015, un dépôt de pain avait pris le relais, mais les Novélariens souhaitaient le retour d’un artisan boulanger au sein de leur village.

La commune, propriétaire des locaux, a passé une annonce pour recruter… « Mais les retours n’ont pas été fameux, a annoncé Stéphane Ardoin, le maire du village, c’est pourquoi nous avons décidé de passer par l’opération SOS Village de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 ! ». Organisée par le journal télévisé de 13 h, l’émission permet de mettre en contact des collectivités ou des personnes qui souhaitent céder leur activité commerciale avec de potentiels repreneurs.

Ce ne sont pas moins de « 48 demandes qui ont été reçues des quatre coins de la France » a déclaré Jean-Claude Robineau, adjoint au maire en charge du tri et de la sélection des CV. Après avoir épluché l’ensemble des candidatures, le choix de la mairie s’est porté sur Yann et Christelle Brunet : « Nous cherchions un boulanger avec expérience, un couple motivé, avec du courage ! » .

Yann et Christelle viennent de quitter la Provence. Yann était employé dans une boulangerie à côté d’Avignon. Mais notre département n’est pas une terre inconnue pour lui ! En effet, il est né et a grandi à Saintes. Il y a aussi passé son CAP Boulangerie. Après une petite quinzaine d’années en Provence, le voici de retour dans sa Charente-Maritime natale : « Je suis heureux de faire découvrir cette région à ma femme ». Et concernant l’évolution professionnelle, il a ajouté qu’il avait « envie de [se] lancer dans une nouvelle aventure, travailler à [son] compte, c’est donc le bon moment ! ».

Il poursuit : « Nous aurons à cœur de satisfaire la demande, et de vous faire découvrir notre gamme de produits : des pains spéciaux, pâtisseries, spécialités provençales… ». D’ailleurs le nom du commerce “Le Fournil Provençal“ a été choisi avec soin : c’est une façon pour eux d’apporter une « touche d’originalité, nous présenterons en plus des spécialités locales des produits authentiques de Provence ».

Le maire a assuré lors de cette inauguration être « très heureux » d’accueillir le couple : « Nous serons à tes côtés ! », a-t-il lancé à Yann, qui a chaleureusement remercié les élus et les Novélarien(ne)s, qui ont déjà pu déguster les divers pains du boulanger lors du verre de l’amitié offert par la municipalité.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.