L’invité : Maxime Pagnoux, le ciel comme terrain de jeu

Publié le 4 avril 2021 | Actualité | L'invité de L'HEBDO

Maxime Pagnoux devant son jet privé (© M.P.)

Pilote professionnel atypique et photographe amateur, le Rochelais Maxime Pagnoux transporte des organes et des personnalités pour une société parisienne.

Originaire de La Rochelle, Maxime Pagnoux est pilote professionnel, photographe et instagrameur. Passionné par la photo, le jeune Rochelais commence par des études en photographie. Ce n’est qu’en 2010 qu’il découvre le monde de l’aviation. C’est la révélation. Trois ans après, ce jeune photographe décide de commencer une formation de pilote professionnel. En 2019, il obtient son emploi en tant que pilote de jet privé, pour lequel il transporte des personnalités, mais également des organes. Depuis, son compte Instagram est suivi par près de 30 000 personnes, Maxime Pagnoux y allie ses deux passions : l’aviation et la photographie.

Quel a été votre parcours ?
Après des études de photographie à Tours, je suis parti faire une formation de pilote de ligne à Agen en 2012. Lorsque j’ai quitté les bancs de l’école, j’ai travaillé à La Rochelle en tant que vendeur d’appareils photo en attendant de trouver un boulot de pilote de ligne. Ce n’est pas simple, encore plus maintenant avec la crise de la Covid-19. À l’époque, c’était déjà difficile. Mais j’ai persévéré. Puis, l’année 2019 a été pour moi une année fleurissante puisque j’ai trouvé, en début d’année, mon premier emploi de pilote à Lille, dans une compagnie commerciale. J’effectuais des vols internes, des allers-retours entre Lille, Strasbourg et Brest. À la fin de cette même année, j’ai décroché mon emploi actuel, pilote de jet privé à Paris. Je transporte des passagers dans l’aviation d’affaires, mais aussi des organes pour les hôpitaux de Paris.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 1er avril, disponible en version numérique sur :

Édition du 01/04/2021



Les commentaires sont fermŽs !