L’invitée : Capucine Lacaille-Lainé en route pour Top Chef

Publié le 12 octobre 2020 | Actualité | L'invité de L'HEBDO

Capucine Lacaille-Lainé n’est qu’au début d’une carrière prometteuse qui la mènera sans nul doute
vers le firmament de la restauration (© C.V.)

Apprentie au lycée hôtelier de La Rochelle, Capucine Lacaille-Lainé participera à la 6e saison d’Objectif Top Chef sur M6. Une ligne de plus sur un CV déjà bien rempli.

À tout juste 19 ans, Capucine Lacaille-Lainé sait déjà qu’elle travaillera dans l’hôtellerie-restauration une fois ses études terminées. Depuis l’adolescence, cette jeune habitante de Marsilly voue une véritable passion pour la gastronomie. Une passion qui l’a conduite sur les plateaux télé d’Objectif Top Chef, le célèbre concours culinaire de M6. Les téléspectateurs auront le plaisir de découvrir son enthousiasme et son talent entre le 12 et le 16 octobre.

D’où vous vient votre passion pour la cuisine ?
C’est une passion que j’ai depuis l’âge de 12 ou 13 ans. J’ai commencé à faire de la pâtisserie. C’est venu comme ça, pour un gâteau d’anniversaire. Et puis j’ai refait un gâteau, et un autre… Toujours avec le souci de m’améliorer. Ensuite, j’ai voulu me lancer dans la cuisine pour en faire mon métier. C’est devenu plus qu’une passion. En seconde, j’ai souhaité me lancer dans un bac STHR (Sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration) au lycée hôtelier de l’Orléanais. Ce bac me permettait de travailler autant la cuisine que le service ou l’hébergement.

Quelle a été la suite de votre parcours ?
Je suis arrivée à La Rochelle il y a un an, j’ai suivi mes parents qui sont venus ici pour raisons professionnelles. Actuellement, je suis en BTS MHR (management de l’hôtellerie – restauration) au lycée hôtelier de La Rochelle. Ce BTS se fait soit en alternance, soit en scolaire. J’ai préféré l’alternance car cela permet de découvrir le monde de l’entreprise. Je travaille au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères à Paris, au sein de la brigade du chef Thierry Charrier. Du coup, je fais pas mal d’allers et retours entre Paris et La Rochelle ! Mais la brigade – je suis la seule femme – est super, j’apprends beaucoup.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 8 octobre, disponible en version numérique sur :

Édition du 08/10/2020



Les commentaires sont fermŽs !