L’invitée : Ophélie Forgit, la Miss Poitou-Charentes 2017

Publié le 16 octobre 2017 | Actualité | L'invité de L'HEBDO

Ophélie Forgit recevant la couronne de Miss Poitou Charentes de la part de Miss France 2016 Alicia Aylies, aux côtés de Miss Poitou-Charentes 2016 Magdalène Chollet

Ophélie Forgit, 19 ans, est la nouvelle Miss Poitou-Charentes. La jolie blonde ira représenter la région au concours Miss France en décembre à Châteauroux.

Elle était apparue discrète et naturelle dans sa robe rouge lors du concours Miss Poitou-Charentes, dimanche 8 octobre à l’espace Encan, à La Rochelle. Déjouant tous les pronostics et les bruits de couloirs qui annonçaient déjà gagnante une Deux-Sévrienne et une Viennoise, la Charentaise-Maritime Ophélie Forgit, 19 ans et 1,71m, aura finalement séduit les jurés par son authenticité et son charme naturel. La voilà embarquée pour une aventure d’un an aux côtés de ses dauphines Angéline Thiaudière, 18 ans, et Anaïs Cornardeau, 21 ans.

Parlez-nous un petit peu de vous…
Je suis née à Rochefort et j’ai grandi dans le Pays Royannais, à Arvert, où j’habite toujours. Au collège, je suis partie à Angoulême faire un CAP et un Bac Pro esthétique, cosmétique et parfumerie. Je suis ensuite allée à Limoges faire un BTS Management des unités commerciales, que je viens juste de terminer. J’ai préparé ce diplôme dans l’objectif de pouvoir être capable de gérer une boutique, d’être directrice d’une enseigne de cosmétique par exemple (elle a notamment travaillé à Séphora). Depuis juin, je suis coach en nutrition et bien-être.

Pourquoi ce métier ?
Ce que j’aime dans mon métier, c’est de pouvoir associer le côté soins et beauté avec le conseil à la personne, puisque j’aide les gens à perdre du poids ou à acquérir de la masse musculaire pour les sportifs, de l’énergie ou de la confiance en soi. J’ai toujours aimé aider les gens.

Vous avez des passions ?
J’adore mon métier et tout ce qui touche à la cosmétique. Je suis passionnée par le maquillage artistique, que je pratique dès que je peux – là, j’ai hâte que Halloween arrive, par exemple ! Je fais aussi beaucoup de sport. J’ai pratiqué beaucoup de disciplines durant ma prime jeunesse : du twirling bâton et de l’équitation. Depuis trois ans, je fais plusieurs heures de fitness et de musculation par semaine. J’aime également beaucoup la danse.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous présenter au concours ?
Contrairement à beaucoup de filles, ce n’était pas un rêve d’enfant parce que je n’avais ce physique-là étant plus jeune. Enfant, j’étais assez ronde et j’ai subi beaucoup de moqueries. Je n’en ai pas parlé durant l’élection parce que je n’ai pas voulu jouer sur l’émotion et rester moi-même, même si cet épisode de ma vie fait partie de moi bien sûr. Mais c’est une belle revanche, un beau cadeau que m’offre la vie parce que je me suis battue pour en arriver là.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 12 octobre.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.