EconomiePolitique

Marans : aire de grands passages, les élus rentrent dans le rang

Publié le 11 décembre 2019 | Chez nous | Economie | Marans - Courçon et alentours | Politique

En juin dernier, Pierre-Emmanuel Portheret avait rappelé à Jean-Pierre Servant les obligations qu’avait à tenir sa collectivité (© Y.P.)

Six ans n’auront pas suffi aux élus pour se mettre d’accord sur une aire d’accueil de grands passages.

Durant l’été, la communauté de communes (CDC) Aunis Atlantique n’échappe pas aux passages des communautés des gens du voyage.

La loi de 2017 relative à l’égalité et à la citoyenneté, impose les conditions dans lesquelles les collectivités doivent les accueillir. Encore plus depuis un décret publié au Journal officiel le 7 mars dernier qui fixe les conditions de réalisation des aires de grand passage, prévues pour le bon déroulement des grands rassemblements estivaux des gens du voyage. La surface doit être d’au moins quatre hectares.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 5 décembre disponible en version numérique sur :

L’Hebdo de Charente-Maritime du 05/12/19



Les commentaires sont fermŽs !