Marans : changement de tête au collège Maurice-Calmel

Publié le 5 octobre 2015 | Chez nous | Marans - Courçon et alentours

Martine Coquet est la nouvelle principale du collège Calmel.

Martine Coquet est la nouvelle principale du collège Calmel.

Vincent Rulié a quitté ses fonctions de principal du collège Calmel. Désormais à la barre de l’établissement, Martine Coquet, qui a précédemment exercé des fonctions identiques au collège François-Truffaut de Chef-Boutonne.

Martine Coquet a enseigné jusqu’en 2002, dont quelques années au lycée hôtelier de La Rochelle, avant d’intégrer les personnels d’encadrement.

Les effectifs du collège sont stables avec 547 élèves, et une cinquantaine de personnels répartis entre les enseignants et la vie scolaire. Premier constat pour Martine Coquet : celui d’une équipe impliquée et dynamique. Son credo : « Offrir à chaque élève un parcours de réussite ». Cela passe, entre autres, par l’accompagnement des élèves le soir (aide aux devoirs) mais aussi pendant les heures d’étude pour les élèves en grande difficulté. L’établissement est aussi impliqué dans un “système” de tutorat, c’est-à-dire que des élèves de collèges sont tutorés par des élèves de 1re de lycée, eux-mêmes tutorés par des étudiants de l’université de La Rochelle. Cela se concrétise par des actions communes : visites d’entreprises, spectacles en commun, tables rondes “métiers”… pour nouer et tisser des liens. La “cordée” à laquelle est rattaché le collège Calmel se dénomme “Tous capables”.

En cette rentrée 2015, un des volets de la réforme s’appuie sur l’enseignement moral et civique : il est question de parcours citoyen, de parcours d’éducation artistique et culturelle, des valeurs de la République et de respect.

Cela sans oublier, pour les 6e, la nouveauté selon laquelle les professeurs des écoles peuvent assister aux conseils de classe. Pour eux, l’accent est aussi mis sur la découverte du monde professionnel. « Tout cela pour que chaque enfant ait une réelle opportunité », précise la principale.

Du côté des infrastructures, le collège a bénéficié d’une refonte complète des locaux de vie scolaire, notablement agrandis, d’une isolation extérieure du bâtiment administratif et de logements. Enfin, la cour du collège est dotée de tables de ping-pong en dur, colorées, une par niveau de classe, une nouveauté appréciée. Comme l’a précisé Martine Coquet, les spécificités de Maurice-Calmel se perpétuent à l’image de la classe d’aviron pour les 5e le mercredi matin ainsi que la mini-entreprise.

Les équipes sont mobilisées sur le projet pédagogique et les innovations qui vont impliquer la formation des personnels et des membres du conseil pédagogique. Un sacré chantier pour tous et une priorité parmi les priorités : que chaque élève puisse réussir, le leitmotiv de Martine Coquet.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.