Politique

Marans : coup de théâtre, Thierry Belhadj engage un recours

Publié le 13 juillet 2020 | Chez nous | Marans - Courçon et alentours | Politique

Arrivé en tête du second tour, Jean-Marie Bodin a été élu maire de Marans (© Y.P.)

Défait aux dernières municipales, le maire sortant Thierry Belhadj a saisi le tribunal administratif.

Ces dernières élections municipales n’auront pas été un long fleuve tranquille à Marans. Elles ont connu leur lot de rebondissements, même le scrutin une fois clos.La ville de Marans était la seconde commune de la CDC avec celle de Saint-Cyr-du-Doret à devoir en passer par un second tour le 28 juin dernier pour en finir avec les municipales de 2020.

À l’annonce des résultats du second tour et n’ayant récolté que 31,14 % des suffrages, Thierry Belhadj annonçait sa décision de ne pas siéger dans l’opposition : « Dès demain, je démissionne. Je n’ai pas envie de travailler dans l’opposition. J’ai un nouveau projet professionnel. »

Vendredi 3 juillet, il est revenu sur ses intentions expliquant avoir déposé la veille un recours devant le président du tribunal administratif de Poitiers : « Ce n’est pas sur le fond qu’il aura à se prononcer, mais sur la forme ». L’objet de la requête porte sur 10 voix mises en cause le soir du dépouillement sur la table du bureau n° 3.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 9 juillet disponible en version numérique sur :

Édition du 09/07/2020



Les commentaires sont fermŽs !