Marans : le pont de pierre de la ville au cœur de tous les enjeux

Publié le 15 octobre 2018 | Chez nous | Marans - Courçon et alentours

Des parapets en verre, remplaceront ceux existant, construits en pierre

La teneur du projet de réhabilitation du pont de pierre vient d’être dévoilée dans un climat des plus tendu.

Depuis sa mise en service, en 1782, le pont de pierre qui enjambe la Sèvre Niortaise, a dû connaître bien des tempêtes. Mais qui aurait pu imaginer, que vouloir le réhabiliter, puisse déclencher une telle déferlante et bronca, par une partie de la population.

Jeudi 4 octobre, environs 200 Marandais, sont venus assister à la présentation faite à la salle polyvalente, par les services techniques du conseil départemental, du projet de transformation du pont de pierre. Un débat de deux heures, particulièrement animé, où la politique a bien vite pris le pas sur l’ADN patrimonial vanté par certains ces dernières semaines. Oui, la campagne des futures municipales est bel et bien lancée à Marans. Tout au moins, pour les détracteurs de la politique menée par le maire élu en 2014, Thierry Belhadj.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 11 octobre.



Les commentaires sont fermŽs !