Economie

Marans, Surgères… les touristes sont très attendus

Publié le 10 juin 2020 | Actualité | Economie | Le choix de L'HEBDO

Le lac de Frace à Aigrefeuille était interdit au public durant le confinement, il a rouvert le 2 juin au matin au grand bonheur des pêcheurs (© A.-S. Descamps)

Il y a quelques jours, le gouvernement annonçait la réouverture possible des établissements en lien avec le tourisme. En Aunis, ça redémarre à petite vitesse, des questions plein la tête.

L’office de tourisme Aunis Marais Poitevin (OTAMP), gère 220 partenaires situés sur les communautés de communes Aunis sud et Aunis Atlantique. Les deux bureaux, situés à Surgères et à Marans, assureront à nouveau l’accueil du public à partir du 17 juin.

Durant le confinement les huit salariées ont télétravaillé : « Comme nous avons fait une excellente saison l’an dernier, nous n’avons pas eu besoin de passer les salariés en chômage partiel », précise Anne-Sophie Descamps, présidente de l’OTAMP.

Mais alors quelle offre touristique existe-t-il aujourd’hui sur le territoire ? « Presque tout est ouvert », répond Julie Touya même si elle avoue : « On vit au jour le jour, tout se fait sur l’instant », et au rythme des annonces gouvernementales.

Y aura-t-il des touristes cette année ? Pour Julie Touya la réponse est « oui » : « Les gens auront besoin de partir, de consommer du loisir, de se faire plaisir ».

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 4 juin disponible en version numérique sur :

Édition du 04/06/2020



Les commentaires sont fermŽs !