Economie

Marans : une nouvelle grue va permettre au port de pouvoir s’élever

Publié le 9 mars 2021 | Chez nous | Economie | Marans - Courçon et alentours

L’engin d’une capacité de levage pouvant aller jusqu’à 65 tonnes à une hauteur de trois mètres est dorénavant opérationnel (© Y.P.)

Depuis 2018, la mise à l’eau de bateaux à partir du plateau nautique était devenue un véritable casse-tête.

Il faut remonter trois ans en arrière sur le port de Marans pour voir un bateau suspendu dans les airs entre la terre ferme et sa mise à l’eau sur la Sèvre.

C’est en effet à cette époque que la société privée qui assurait cette mission s’est retirée. Et également date à laquelle le Conseil départemental de la Charente-Maritime a repris la concession du port de la ville au regard de la loi portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe).

Auparavant, Marans avait la gestion de son port grâce à une délégation de service public (DSP). Quant à la communauté de communes (CDC) Aunis Atlantique, elle avait préféré décliner l’offre de reprise de gestion qui lui avait été faite et comme la loi NOTRe lui en accordait le droit.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 4 mars, disponible en version numérique sur :

Édition du 04/03/2021



Les commentaires sont fermŽs !