Marsilly : rapatriée de l’étranger, une étudiante témoigne

Publié le 13 avril 2020 | Chez nous | La Rochelle et alentours

Lucie Massé à son arrivée à l’aéroport de Roissy (© M.M.)

Lucie Massé, étudiante marselloise, se confie sur son rapatriement suite à l’épidémie de Coronavirus.

Lucie Massé est âgée de 19 ans. Elle est actuellement en seconde année d’une double licence anglais et sciences politiques à la Roche-sur-Yon. Le 13 février dernier, ses études l’ont conduit à Prague, en République tchèque, pour une durée initialement prévue de cinq mois.

« Je fais partie des chanceux ayant pu découvrir la vie étudiante hors de nos frontières. J’ai choisi comme destination la République tchèque. Petit pays perdu entre l’Allemagne, l’Autriche et la Pologne, profondément marqué par la sombre histoire du communisme et l’influence russe, le pays n’en perd pas moins son charme. Lorsque j’ai quitté la France, le mot “coronavirus” faisait tout juste son apparition dans notre vocabulaire puisque juste quelques cas avaient été diagnostiqués ».

La jeune femme a été rapatriée à Marsilly le 21 mars suite aux directives du ministère des Affaires étrangères.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 9 avril disponible en version numérique sur :

Édition du 09/04/2020



Les commentaires sont fermŽs !