Michel raconte : les Huguenots à Surgères

Publié le 3 février 2021 | Chez nous | Surgères et alentours

Les travaux du temple protestant de La Rochelle ont démarré en 1624 (© C.V.)

On ignore à quelle date précise le protestantisme apparaît en Aunis et Saintonge, mais des moines introduisent la réforme en 1546 dans les îles de la Saintonge. Avant le milieu du XVIe siècle, les idées nouvelles ont atteint tout le pays. En 1559, l’île de Ré est gagnée à la foi nouvelle, ainsi que Pons, Soubise, ensuite Saintes et bien d’autres lieux.

Pourtant dès les premières années de l’expansion de cette nouvelle religion, le pouvoir royal cherche à combattre les erreurs luthériennes. Le gouverneur de La Rochelle reçoit du Roi l’ordre de réprimer ces idées.

Mais les plus terribles condamnations n’empêchent pas le développement de la foi nouvelle : religieux et religieuses, régents et maîtres d’école, bourgeois et gens du peuple, tous sont peu à peu touchés.

Devant cette propagation de la nouvelle religion, le pouvoir royal réagit, souvent avec hésitation. Les actes de répression alternent avec les périodes de tolérance.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 28 janvier, disponible en version numérique sur :

https://aaktfwp.cluster031.hosting.ovh.net/product/edition-du-28-01-2021/