EconomiePolitique

Plan Vals de Saintonge : “Il nous reste encore beaucoup de choses à faire”

Publié le 27 décembre 2020 | Actualité | Economie | La semaine | Politique

Devant ses collègues du Département, le président de la communauté de communes Vals de Saintonge Jean-Claude Godineau a rappelé la difficulté de piloter une collectivité aussi vaste. (© Archives – F.C.)

Vendredi 18 décembre, à l’occasion de la clôture de la session d’hiver du conseil départemental, un point d’avancement sur le plan Vals de Saintonge a été effectué. L’occasion pour les élus de ce territoire de réaffirmer leurs besoins.

À l’été 2019, à l’instar du plan Oléron 21, le Département de la Charente-Maritime votait le plan Vals de Saintonge. Un programme pluriannuel exceptionnel doté d’une enveloppe de 7 millions d’euros. Trois axes d’intervention avaient été définis : investir pour soutenir la relance du territoire ; structurer une destination touristique famille ; renforcer l’attractivité du territoire.

Plus d’un an après, la session d’hiver du Conseil départemental de la Charente-Maritime a été l’occasion pour les élus d’échanger sur l’état d’avancement de ce plan. Au total, 122 projets concernant 57 communes ont bénéficié d’une bonification de subventions pour un montant total de 440 852 € (qui s’ajoutent au 1,78 M€ découlant des financements ordinaires, N.D.L.R.), et 7 dossiers particuliers ont été votés par l’Assemblée départementale pour un montant de 932 746 €. Soit un total de financement de 1,373 million d’euros au bout de 16 mois d’application de ce plan.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 24 décembre disponible en version numérique sur :

https://aaktfwp.cluster031.hosting.ovh.net/product/edition-du-24-12-2020/