Pons : le château des énigmes invente l’Escape Castle

Publié le 11 mai 2016 | Week-end

Le Château des Enigmes, monument du XVIe siècle. © Le Château des Enigmes

Le Château des Enigmes, monument du XVIe siècle. © Le Château des Enigmes

A partir de juin et pendant tout l’été, le Château des Enigmes de Pons proposera un Escape Game, un jeu d’évasion grandeur nature.

Le Château des Enigmes, propose un parcours à thème faisant appel aux sens et à la logique pour résoudre des énigmes. En ce moment le parcours se fait sur la thématique des pirates. Il a été créé et mis en place par la société Histoire de Jouer, entreprise spécialisée dans la médiation culturelle. C’est un parcours familial, qui plaît beaucoup aux enfants. Mais pour toucher une clientèle plus âgée (20-35 ans) le château a inventé l’Escape Castle. C’est un jeu d’évasion grandeur nature, Escape Game en anglais.

Les participants deviennent cambrioleurs
Le scénario proposé par le Château des Enigmes, s’appuie sur l’Histoire et le patrimoine du monument. L’action se déroule au XIXe siècle. Les participants (3-5 par partie) deviennent des cambrioleurs qui ont tenté de voler le magnifique diamant du marquis d’Usson. Mais pas de chance, ils se font attraper par le garde du château. Menottés, ils sont enfermés dans une pièce en attendant que la police arrive. Ils ont une heure pour s’évader. Pour cela ils vont devoir faire appel à leur logique afin de résoudre des énigmes, les gros bras ne serviront à rien. Le jeu se déroule sous le regard du maître du jeu. Son rôle est de contrôler le bon déroulement de la partie, et d’aider les joueurs en difficultés. Ce n’est pas un jeu “flippant“, mais de suspens et de réflexion. Il est d’ailleurs ouvert aux enfants dès 6 ans. « Les enfants sont souvent très utiles dans un Escape Game, car ils n’ont pas la même approche intellectuelle des choses. Ils sont plus créatifs et souvent plus logiques que nous autres, adultes, et permettront ainsi de débloquer des situations dans lesquelles les adultes peuvent se retrouver coincés », confie Coralie Tisné-Versailles.

Pour mettre en place un tel dispositif, les propriétaires ont dû investir entre 15 000 et 20 000 euros. Le jeu est installé dans une pièce qui était jusque-là inutilisée, une ancienne chambre de bonne devenue réserve. Il a fallu la remettre en état, la chauffer, et la décorer. Pour cela, les propriétaires ont fait appel à un décorateur de cinéma, qui a mis en valeur le patrimoine du monument.

Si cette première expérience d’Escape Game fonctionne bien, c’est peut-être tout le château qui se transformera en espace de jeu. Affaire à suivre.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.