Port-des-Barques : “Pas de solutions miracles” pour le lac des Rouches

Publié le 27 avril 2021 | Chez nous | Rochefort et alentours

Les cynobactéries se multiplient au lac des Rouches (© B.H.)

Depuis la fin mars, les cyanobactéries font surface au lac des Rouches : analyse.

Les cyanobactéries : ce terme semble impropre, voire indigeste, et il fait peur. Et pourtant, c’est une bactérie naturelle qui a sa place dans l’écosystème. Mais elle ne doit pas proliférer de façon excessive, pour permettre à chaque espèce de cohabiter. Or, au lac des Rouches, elle se multiplie, d’où l’arrêté municipal pris par Lydie Demené, maire de la commune, interdisant toutes activités sur le site.

“Le problème n’est pas spécifique à Port-des-Barques, souligne Denis Voissière, conseiller délégué de la commune. Il est présent un peu partout dans d’autres régions, en France et ailleurs dans le monde”. Ces propos peuvent faire sourire, mais c’est sérieux. “Chaque plan d’eau de France et de Navarre, ou ailleurs, a sa particularité”, insiste-t-il.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 22 avril, disponible en version numérique sur :

https://aaktfwp.cluster031.hosting.ovh.net/product/edition-du-22-04-2021/