vendredi, décembre 9, 2022
ActualitésA ne pas manquerProsulfocarbe en plaine d'Aunis : à l’ouest, rien de nouveau

Prosulfocarbe en plaine d’Aunis : à l’ouest, rien de nouveau

Prosulfocarbe – L’usage de cet herbicide continue d’inquiéter.
Mais les céréaliers ne semblent pas prêts à s’en passer.

Utilisé comme herbicide des céréales d’hiver, le prosulfocarbe a atteint en plaine d’Aunis, en 2021, des concentrations dans l’air encore jamais relevées en France.

C’est ce qu’est venue confirmer l’Atmo Nouvelle-Aquitaine, mercredi 14 septembre à Montroy, lors de la restitution publique des résultats de la dernière campagne de mesure des pesticides dans l’air.

“Sur le site de Montroy, la concentration moyenne annuelle des pesticides (prosulfocarbe compris, N.D.L.R.) monte à 22,4 ng/m3, alors que sur le site de Poitiers ou dans le Cognaçais, elle ne dépasse pas 4,1 ng/m3, précise Florie Francony, ingénieure d’étude à l’Atmo Nouvelle-Aquitaine.

“La pluie le fixe au sol”

Rien de très surprenant pour cet agriculteur avec lequel nous avons échangé : “On utilise le prosulfocarbe depuis 2015 ou 2016 car c’est un produit qui arrive à enrayer l’accoutumance du ray-grass aux autres molécules, explique-t-il.

Pour lui, sa concentration dans l’air dépend aussi de la météo : “Le prosulfocarbe est un produit racinaire, anti-germinatif. La pluie le fixe au sol. Mais si le temps est sec, il reste en suspension -il est volatil- et sa concentration dans l’air augmente.” Or, l’hiver 2021 n’a pas connu beaucoup de précipitations…

Et si l’on parle autant de cet herbicide (et des autres), c’est qu’un nombre important de cancers pédiatriques ont été diagnostiqués non loin de Montroy, à Saint-Rogatien précisément, ces dernières années.

Famille chimique des thiocarbamates

Difficile d’établir avec certitude la cause de ces maladies, mais la piste de la contamination paraît plausible. D’autant que “le prosulfocarbe fait partie de la famille chimique des thiocarbamates, connue pour affecter les capacités cognitives et motrices chez les enfants, pour favoriser la maladie de Parkinson, les leucémies, les cancers de la prostate, les maladies respiratoires et thyroïdiennes chez les professionnels”, détaille Liana Arnaud, chercheuse toxicologue […]

👇 RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE CET ARTICLE DANS NOTRE EDITION DU JEUDI 22 SEPTEMBRE.

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

7,611FansJ'aime
3,039SuiveursSuivre

Abonnez vous

AccueilActualitésA ne pas manquerProsulfocarbe en plaine d'Aunis : à l’ouest, rien de nouveau
ARTICLES LIÉES