Rochefort : fréquentation record pour la patinoire

Publié le 7 janvier 2017 | Chez nous | Rochefort et alentours

La patinoire reste une valeur sûre pour les fêtes de fin d’année

Cette animation est un gage de succès autant pour la ville que pour les commerçants.

Rien ne semble enrayer le succès de la patinoire de Rochefort. Pour sa 16e année d’existence, la structure a battu son record de fréquentation en attirant 1 716 personnes le 29 décembre, surpassant le précédent record établi l’an dernier à 1 697 patineurs.

Même les soirées privées ont connu une plus grande affluence, avec une quinzaine de soirées organisées cette année contre 8 en 2015-2016. Ce succès peut s’expliquer par la réputation que possède aujourd’hui la structure rochefortaise, qui reste la plus grande piste du département.

1100 m2 de glace
Cette année, 1 100 m2 de glace ont été installés, dont une partie réservée aux enfants. La disparition du chemin de glace, trop compliqué à entretenir, n’a donc pas fait défaut à la patinoire. « Il faut dire que le temps est avec nous : on a eu du soleil et il fait froid depuis quelques jours, et les vacances ont aidé », souligne Gérard Pons, adjoint aux animations et créateur de la patinoire.

Pourtant, la concurrence était rude avec Royan, qui avait installé une patinoire entièrement couverte pour pouvoir glisser tous les jours, peu importe la météo. Là-bas aussi, des records de fréquentation ont été battus, avec 700 à 800 patineurs chaque jour. Mais Rochefort a pu bénéficier de la clientèle rochelaise et des villes situées à une trentaine de kilomètres aux alentours.

Côté commerçants, les animations proposées par Action Cœur de Ville ont aussi eu leur effet. « On avait le petit train gratuit qui marche toujours autant, les peluches géantes, les clowns, le Père Noël et son goûter géant, des cracheurs de feu, des spectacles de rue, une grande tombola et les chalets de Noël », résume Pascale Stransky-Chusseau, la présidente.

Des nouveautés pour les fêtes de fin 2017
Autant d’animations qui ont porté le commerce, même si la présidente reconnaît que ces fêtes de fin d’année ont été assez longues à démarrer : « Ça a décollé à partir du 10-15 décembre. On ne sait pas pourquoi mais c’est général, ce n’est pas propre à Rochefort. Peut-être que c’est parce que Noël est tombé un dimanche ».

Malgré tout, le bilan reste concluant, même si les commerces vestimentaires ont connu une baisse de régime. Pour les prochaines fêtes de fin d’année, Gérard Pons et Pascale Stransky-Chusseau évoquent tous les deux des nouveautés.

Côté patinoire, l’adjoint annonce déjà de nouveaux projets et des pistes pour organiser une inauguration différente des trois dernières, notamment une nouvelle compagnie de patinage artistique. Et pour Action Cœur de Ville, les nouveautés dépendront des partenariats, mais l’union assure que le petit train et les peluches géantes seront de la partie.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.