Politique

Rochefort : fusion avortée entre Rémi Letrou et Alexis Blanc

Publié le 5 juin 2020 | Chez nous | Politique | Rochefort et alentours

Les services de l’État n’ont pas enregistré le dépôt de liste du candidat Alexis Blanc (© Archives)

En quelques heures seulement, le projet de fusion entre les deux listes d’opposition a volé en éclats.

Coup de théâtre sur la scène politique rochefortaise. Alors que Rémi Letrou annonçait le désistement d’Alexis Blanc en sa faveur et la création d’une liste de fusion en vue du second tour des élections municipales, le candidat centriste en a finalement décidé autrement. Retour sur un imbroglio qui s’est joué dans les dernières heures de la date butoir pour le dépôt des listes auprès de la préfecture.

C’était presque trop simple. Mardi 2 juin dans l’après-midi, Rémi Letrou, la tête de liste “100 % Rochefort” annonçait avoir déposé une liste de fusion en sous-préfecture en vue du second tour des élections. « Notre liste s’enrichit de neuf nouveaux colistiers, issus de la formation de M. Blanc, ce dernier ne prenant pas part personnellement à cette recomposition », expliquait-il. Alors qu’il était en droit de se maintenir au second tour grâce à ses 13,91 % du 1er tour, Alexis Blanc laissait donc sa place et voyait neuf de ses colistiers rejoindre l’équipe de “100 % Rochefort”.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 4 juin disponible en version numérique sur :

Édition du 04/06/2020

 



Les commentaires sont fermŽs !