Economie

Rochefort : l’économie thermale est au point mort

Publié le 25 avril 2020 | Chez nous | Economie | Rochefort et alentours

Pour le directeur des thermes, « le premier impact est médical, puisque bon nombre de patients ne peuvent suivre leurs soins médicaux » (© Eurothermes)

Depuis le 16 mars, les thermes sont fermés. Aucune date de reprise n’est pour l’instant fixée.

Le 16 mars, la Direction générale de la santé a pris la décision de fermer l’ensemble des établissements thermaux du territoire national, et ce pour une durée indéterminée, afin de freiner l’épidémie du Covid-19. Un véritable coup dur pour l’établissement thermal rochefortais qui avait rouvert ses portes le 10 février dernier pour le lancement de la saison 2020. La crise sanitaire que nous traversons va sans nul doute marquer un coup d’arrêt pour le thermalisme à Rochefort, d’autant que les chiffres de ces dernières années étaient en constante progression.

En janvier dernier, les élus rochefortais prenaient acte du rapport d’activité des thermes pour l’année 2018 et tous les voyants étaient au vert. Mais depuis, le coronavirus est passé par là…

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 23 avril disponible en version numérique sur :

Édition du 23/04/2020



Les commentaires sont fermŽs !