Politique

Rochefort – Logements sociaux : l’opposition appelle à “impulser une dynamique” de construction

Publié le 16 février 2021 | Chez nous | Politique | Rochefort et alentours

L’OPH Rochefort Habitat Océan gère plus de 2 600 logements sur le territoire, dont 2 250 à Rochefort (© Archives L’Hebdo 17)

À l’occasion du conseil municipal du mercredi 27 janvier, les élus rochefortais ont eu un débat de fond sur la question du logement social dans la ville.

C’est un fait, il y a un manque de logements sociaux à Rochefort. La loi SRU (Solidarité et de renouvellement urbain) en impose un quota de 25 % pour les communes de plus de 3 500 habitants. Rochefort est à 22 %.

Si des communes comme celle de Fouras, qui elle aussi est en déficit de logements sociaux, bénéficient d’une dérogation (1), ce n’est pas le cas de la cité de Colbert. Et si la municipalité ne comble pas ce retard dans les années à venir, elle devra mettre la main à la poche.

Le 27 janvier dernier, les élus communautaires avaient à se prononcer sur plan de commercialisation de logements sociaux par l’office Rochefort Habitat Océan. Ce dernier prévoit de vendre 22 de ses logements (situés à Rochefort, Fouras-les-Bains, Tonnay-Charente et Échillais) pour un montant de 882 000 €.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 11 février, disponible en version numérique sur :

https://aaktfwp.cluster031.hosting.ovh.net/product/edition-du-11-02-2021/