Saint-Agnant : Philippe va participer à “Rêves de Gosse”

Publié le 29 avril 2016 | Week-end

Philippe Cabalce va participer cette année au tour de France Rêves de Gosse.

Philippe Cabalce va participer cette année au tour de France Rêves de Gosse.

Du 5 au 15 mai, Philippe Cabalce va participer à l’opération Rêves de Gosse en tant que pilote bénévole.

Chaque année, l’association Les Chevaliers du Ciel organise un tour aérien de France Rêves de Gosse, une campagne nationale de promotion pour faire accepter la différence chez les enfants. Tous les ans, une dizaine de villes participent à cette opération en organisant des animations avec des enfants ordinaires et d’autres handicapés, dits “extraordinaires“, pour gommer les différences et créer du lien entre eux. Ces ateliers se concluent ensuite par une journée dédiée à un baptême de l’air où les enfants effectuent des vols d’une trentaine de minutes. De quoi réaliser un rêve de gosse.

L’an dernier, le tour aérien avait fait escale à l’aérodrome de Saint-Agnant, après plusieurs mois d’ateliers et d’animations avec 153 enfants de Charente-Maritime. Tous avaient pu embarquer à bord d’avions venus des quatre coins du pays, grâce aux pilotes bénévoles venus soutenir l’action des Chevaliers du Ciel.

Cette année, Philippe Cabalce fera partie de cette équipe de bénévoles. Pilote à l’aéroclub du Pays Rochefortais (ACPR), il a décidé de se lancer dans l’aventure pour concrétiser le rêve de ces enfants ordinaires et extraordinaires. « On va donner du bonheur aux enfants, on en prend plein la tête de les voir comme ça. Notre seule récompense, c’est le sourire des enfants », assure-t-il.

« Extraordinaire aventure humaine »
Ce n’est pas la première fois que Philippe Cabalce participera au tour aérien Rêves de Gosse. « Je l’ai déjà fait en 2007 et 2008, et c’était une extraordinaire aventure humaine », dit-il. Mais étant pilote bénévole, participer à une telle opération représente une somme importante, près de 7 000 € pour l’aéroclub. « On paye nos heures de vol, l’hébergement et la nourriture pendant dix jours », explique-t-il.

Mais qu’importe, Philippe Cabalce veut repartir dans les aires avec les jeunes. « On n’en retire rien de matériel : c’est personnel, insiste-il. Un jour, j’avais emmené un enfant autiste qui ne parlait pas. Pendant trente minutes de vol, il n’a eu aucune expression. Mais quand je l’ai pris dans mes bras pour le faire sortir de l’avion, il ne voulait plus me lâcher. Et ça, ça veut tout dire ». C’est pour ce genre d’histoire et d’émotions que le pilote rempile, mais cette fois pour deux ou trois tours aériens d’affilée. « Ça ne m’a jamais quitté », glisse-t-il.

Le 5 mai prochain, Philippe Cabalce décollera de Saint-Agnant pour rejoindre Bron, près de Lyon, où débutera le tour de France Rêves de Gosse. Il sera accompagné de la pilote Tatiana Eshchenko et de leur accompagnateur Philippe Marty. L’équipage embarquera ensuite pour huit étapes à travers la France, pour distribuer du bonheur et des souvenirs aux enfants.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.