Saint-Jean-d’Angély : le prix “Servir” par le Rotary à Jacques Richardeau

Publié le 22 janvier 2015 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours

Les Rotariens angériens ont rendu hommage à Jacques Richardeau (feuille en main).

Les Rotariens angériens ont rendu hommage à Jacques Richardeau (feuille en main).

Le prix “Servir” décerné chaque année par le Club Rotary, a été remis jeudi 15  janvier à Jacques Richardeau, ancien maire de Mazeray.

Ce soir-là, Micheline Berthelot, maire de la commune a chaleureusement reçu, dans la salle des associations, un public nombreux. Des habitants de Mazeray, des amis de Jacques Richardeau, un solide gaillard de 83 ans et des Rotariens de Saint-Jean-d’Angély se mêlaient dans une ambiance souriante. Ce prix “Servir” récompense une personnalité non rotarienne dont le dévouement à une cause d’intérêt public a retenu l’attention de la commission rotarienne ad hoc, placée cette année encore, sous la présidence de Pierre-Charles Raulx.

Cette action menée par Jacques Richardeau est particulièrement remarquable puisqu’il s’est agi de la restauration du cimetière de Mazeray. Abandonnées, illisibles, usées par le temps, les stèles ne disaient plus rien de celles et ceux qui gisaient là et dont parfois on ne savait même plus qui ils étaient. Dans le passé, les représentations de la mort étaient présentes et nombreuses. Le rituel immuable des défilés derrière des corbillards fleuris, les habits de deuil portés pendant de longues périodes, des crêpes noirs cousus au revers des vestons… Aujourd’hui tout s’est inversé et la mort n’apparaît plus, d’ailleurs on ne meurt plus, on part. Les cimetières se visitent une fois l’an, les regards se détournent et c’est l’oubli qui cicatrise les peines. C’est pourquoi cette restauration du cimetière, ce travail de mémoire, réalisé par des employés communaux et par des amis de Jacques Richardeau, prend du sens.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.