Saint-Jean-d’Angély : les gendarmes à vélo !

Publié le 19 mai 2015 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours

Des gendarmes parcourent désormais les rues de Saint-Jean-d’Angély à vélo.

Des gendarmes parcourent désormais les rues de Saint-Jean-d’Angély à vélo.

Depuis maintenant plusieurs semaines, la patrouille de proximité de la Gendarmerie de Saint-Jean-d’Angély circule à vélo dans toute la ville.

Une vingtaine d’exécutants parcourent désormais les rues de Saint-Jean-d’Angély à vélo. Ces derniers se relaient à tour de rôle par patrouille de trois à quatre suivant la disponibilité de chaque service. Deux d’entre eux font partie du Psig (peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie) et les autres travaillent à la brigade de Saint-Jean-d’Angély. Il n’y a pas de critères d’entrée particuliers pour faire partie de la patrouille de proximité. « Il faut seulement être apte physiquement et ne pas avoir de restriction médicale », explique le capitaine Yves Rétho.

Le vélo offre un avantage certain. « Il permet de se faufiler partout, y compris dans les petites ruelles en centre-ville », estime une gendarme de la brigade de Saint-Jean-d’Angély. « Il a une capacité à rayonner supérieure à la voiture et offre un meilleur contact humain », rajoute le capitaine Yves Rétho. Pour cela, la Gendarmerie de Saint-Jean-d’Angély n’a pas lésiné sur les moyens ! Des VTC (vélos tous chemins) flambant neufs (dont un vélo femme) et modernes achetés localement dans un magasin spécialisé angérien. Ces derniers sont équipés d’une sacoche avec un PDA (Personal Digital Assistant, littéralement assistant personnel numérique), un carnet, une radio, un gilet jaune (en cas de sortie nocturne) et un antivol. Il ne manque que le gyrophare…

Et l’accueil reçu est pour le moment prometteur. « Il y a un retour positif des commerçants et de la population qui se sentent rassurés. Ce modèle semble bien adapté à la ville, cela permet de nous rapprocher d’eux et de faciliter le contact », révèle le capitaine Yves Rétho, particulièrement satisfait de ce nouveau mode de déplacement. « La météo est favorable pour les patrouilles à vélo en cette période de l’année. Cela nous permet de facilement intervenir en ville ou sur des manifestations de plein air par exemple », conclut-il. Vous pourrez facilement croiser ces gendarmes à vélo lors des principales manifestations organisées à Saint-Jean-d’Angély cet été.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.