Saint-Savinien : Rue des arts et des lettres

Publié le 15 juillet 2015 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours

Jean-Pierre Garnier a installé son tour à bois sur le lieu d’exposition de ses œuvres.

Jean-Pierre Garnier a installé son tour à bois sur le lieu d’exposition de ses œuvres.

Les artisans d’art s’installent rue du centre dans des vitrines de magasins délaissés. Un projet voulu par la mairie, qui bénéficie de l’aide de propriétaires généreux et qui transforme les alentours du port en site culturel.

En s’engageant dans la rue du centre, le regard est très vite attiré par plusieurs vitrines d’artisanat d’art qui peu à peu se sont installées ici, donnant la possibilité aux touristes comme aux passants de découvrir et d’admirer les œuvres d’artistes locaux.

Des lieux un peu abandonnés par leurs propriétaires et qui au fil des ans, pour des raisons de manque d’aménagement ou de réfection nécessaires à leur survie, ont perdu de leur attrait. Claude Sadé, propriétaire savinois a qui appartiennent certaines de ces vitrines, a bien voulu en faire profiter gracieusement des artistes locaux pour qu’il puisse y exposer leurs œuvres. « Tout cela est parti de l’idée qu’avait la municipalité d’utiliser la vitrine de l’ancienne épicerie, à côté de la boulangerie, près du pont, pour en faire une vitrine d’artisanat d’art. Mais pour de multiples raisons cela n’a pas pu se faire, bien que bon nombre d’artistes étaient déjà prêts à nous suivre, explique Monique Gaillard, adjointe en charge de la culture, des artistes et des associations. Nous avons donc grandement apprécié la proposition de Claude Sadé pour pouvoir loger tous les artistes qui avaient répondu présents mais qui ne trouvaient plus de lieu d’exposition possible ». Il faut tout de même dire que la rue centrale de St-Savinien était déjà connue pour les expositions de peintures d’Anne Bosset ou de dessins d’Olivia Oudard. Mais suite aux journées des métiers d’art organisées cette année en mars, plusieurs artisans d’art ont souhaité pouvoir mettre en valeur leurs réalisations dans le bourg. « Ces journées ont été un vrai déclic pour les artistes mais aussi pour nous, nous obligeant à réfléchir au moyen de répondre à leur demande tout en mettant Saint-Savinien en valeur. »

« Ici on est bien »
Jean-Pierre Garnier est l’un de ces artistes, installé temporairement rue du centre pour quelques jours encore avant de passer le relais pour les deux semaines suivantes à un autre artiste local également sculpteur sur bois : Daniel Guilloneau. Cette vitrine accueille aussi en ce moment les sculptures de Cédric Hénion, jeune artiste local déjà bien connu pour ses installations volumineuses. Jean-Pierre, lui, souhaite avant tout de pouvoir montrer au public la fabrication de ses objets, c’est pourquoi il a installé son tour à bois à l’entrée : « Je suis un ferronnier-soudeur à la retraite. Un jour un copain m’a donné un vieux tour, j’ai commencé à sculpter pour le plaisir, puis je me suis pris au jeu et j’ai acheté un nouveau tour, plus précis, et aujourd’hui j’expose ». Et l’artiste d’ajouter : « Ici on est bien, je peux même aller boire mon café en face ». En face, c’est la librairie du Passage des heures installée depuis peu à l’entrée de la rue. Un regroupement artistique qui ravit Monique Gaillard.

Autre vitrine remarquable, celle située à l’entrée du quai du port, occupée actuellement par Pascal Etourneau et ses variations de bleus. Une vitrine intéressante parce que les gens qui s’arrêtent aux feux du carrefour ont le temps de jeter un coup d’œil et peuvent y revenir plus tard en se promenant sur les quais. D’autres lieux proches du port sont en projet de réaménagement et pourraient bien servir de lieux d’exposition. C’est le cas des fameux anciens bains douches, en passe d’être démolis en septembre prochain : « Pour l’instant ce n’est qu’un projet, rien n’est encore décidé, mais ce serait une belle continuité pour cette ballade artistique, confie l’élue. Nous allons également réfléchir à la circulation dans la rue du centre pour que les piétons puissent prendre le temps de regarder les œuvres exposées en toute sécurité, mais pour l’instant nous sommes très occupés par les travaux du côté de la gare. »



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.