Saintes : garage et solidaire à la fois

Publié le 28 janvier 2017 |

L’équipe du garage solidaire Solid’auto. Un concept innovant, qui a été conduit à Saintes par Sullivan Minche (3e en partant de la droite)

Le Poitou-Charentes compte 5 garages solidaires. Solid’Auto, à Saintes, est un modèle du genre. Il conjugue petits prix et parcours de réinsertion pour un retour à l’emploi.

Niché au 1 rue des Fougères, Solid’Auto ne désemplit pas. Ce garage solidaire, géré par l’association St-Fiacre (voire encadré), a déjà un agenda de 2 à 3 semaines d’attente. Il faut dire que le lieu est assez atypique dans sa conception. Ici, si l’on prodigue les mêmes services que dans un garage ordinaire, on cultive aussi un petit plus qui fait la différence. « Nous avons un tarif solidaire pour les personnes que l’on dit “appartenant aux minima sociaux”, explique Sullivan Minche, responsable du Pôle mobilité. Ça va du RSA à l’ARE (aide au retour à l’emploi) et si les personnes n’entrent dans aucun critère, on regarde les revenus et on se base sur le seuil de pauvreté en France qui était l’an dernier de 987 € ». Ce tarif horaire solidaire est de 32 € (il est de 52 € en moyenne dans un garage ordinaire et jusqu’à 82 € pour certaines concessions). « Nous avons également des forfaits solidaires “vidange”, “pneumatique”… ». Seul le coût des pièces est appliqué au prix du marché « pour ne pas avoir la réflexion de la concurrence déloyale », souligne Sullivan Minche.

Un chantier d’insertion
Comment cela se passe-t-il ? Lorsque vous laissez votre voiture, on vous demande une adhésion de 10 € pour procéder au diagnostic complet. Un devis vous est ensuite présenté et si vous décidez de faire réparer votre véhicule à Solid’auto, les 10 € versés sont déduits de la facture. Il ne reste plus qu’à convenir d’un rendez-vous.

« Nous faisons énormément de grosses réparations : distribution, embrayage, moteur… On passe beaucoup de temps au téléphone à chercher la pièce d’occasion. Il n’y a que sur les organes de sécurité (roue, freinage, disques…), que l’on propose uniquement du neuf ».

L’une des autres particularités du garage est d’être un chantier d’insertion. Eric Ternus, encadrant technique insertion et Jean-Charles Bigot, assistant technique en mécanique travaillent avec deux personnes en insertion et un apprenti. Ils ont tous une expérience et des diplômes en mécanique. « Ils sont éligibles à des Contrat à durée déterminée d’insertion, précise Sullivan Minche. Notre rôle est de les accompagner dans leur projet (retour à l’emploi, formation qualifiante, réintégration d’un logement…). Nous avons pour mission de les remobiliser et l’activité du garage est intéressante car il y a des offres d’emploi dans ce secteur », explique Sullivan Minche, qui, soulignons-le, est à la source de l’ouverture de Solid’auto en septembre 2015. Arrivé à St-Fiacre 2 ans plus tôt en tant qu’étudiant en alternance en management, il a eu connaissance de ce projet qui était dans les tiroirs et en est devenu le coordinateur. « J’aime la mécanique et l’aspect solidaire m’a plu », confie-t-il.

Voitures à petits prix
Depuis son ouverture, le garage a élargi ses services. L’état des véhicules qui arrivent a conduit à proposer de la vente de voitures à petits prix. Le garage récupère des véhicules âgés de 10 à 15 ans, les retape entièrement et les propose à un prix moyen de 1 500 € aux personnes qui n’ont pas beaucoup de revenus. Et d’autres projets sont en cours. Un travail est actuellement conduit en partenariat avec le centre social de Saintes pour créer une auto-école solidaire. L’expérience de Soli’auto est aussi requise en vue de monter un garage similaire à St-Jean-d’Angély. Un projet qui viserait en outre à apporter des solutions pour réduire les problèmes de mobilité en proposant des locations de voitures, scooters et vélos. Enfin, un dernier dossier est en cours : celui d’un chantier d’insertion “préparateur de voitures” (nettoyage de véhicules avant leur livraison). « Les concessions sont très demandeuses. Il y a beaucoup d’offres d’emploi c’est pourquoi on aimerait pouvoir former des personnes ».

Christelle H.-Péguin

Solid’auto, 1 rue des Fougères, ZA de l’Ormeau-de-Pied, 17100 Saintes ; 05 46 95 00 87 ; solidauto@stfiacre17.fr
Les autres garages solidaires de la région sont situés à : La Rochelle, Cognac, Niort et Angoulême. Des projets sont en cours à Saint-Jean-d’Angély et à Rochefort.



Un commentaire pour “Saintes : garage et solidaire à la fois”

  1. Bonjour je viens de voir votre site qui est très bien pour des personnes qui cherchent du travail et moi ça m’intéresse et je dis bravo pour ce que vous faites, merci.

Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.