lundi, septembre 26, 2022
ActualitésSécurité routière : l’État confie ses voitures-radars au privé

Sécurité routière : l’État confie ses voitures-radars au privé

Exit les gendarmes, les voitures-radars sont désormais conduites par une société privée
(© Archives L’Hebdo 17)

Depuis le 14 mars, il n’y a plus ni policiers ni gendarmes à bord des voitures-radars. C’est la société GSR qui assure désormais ce travail dans le département.

En Charente-Maritime, la police et la gendarmerie disposaient jusqu’ici de véhicules banalisés capables de sanctionner les usagers de la route en excès de vitesse. Ce n’est plus le cas depuis le lundi 14 mars. « Le gouvernement a souhaité confier cette mission à des sociétés privées », a indiqué le préfet Nicolas Basselier lors d’un point presse quelques jours plus tôt. Dans le département, c’est la société GSR qui a remporté l’appel d’offres.

Concrètement, ce ne sont plus des policiers et des gendarmes qui conduisent ces voitures-radars, mais des salariés de GSR. Pour la police, 575 heures seront ainsi libérées chaque année ; tandis que pour la gendarmerie, cela représente quatre équivalents temps plein.

Pour en savoir plus, lisez L’Hebdo du jeudi 17 mars, disponible en version numérique sur :

Édition du 17/03/2022

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

7,611FansJ'aime
3,032SuiveursSuivre

Abonnez vous

AccueilActualitésSécurité routière : l’État confie ses voitures-radars au privé
ARTICLES LIÉES