St-Agnant : dernière répétition avant les Champs-Elysées

Publié le 11 juillet 2016 | Chez nous | Rochefort et alentours

Le bloc en position pour le passage du Président de la République.

Le bloc en position pour le passage du Président de la République.

Dernière répétition pour l’école de formation des sous-officiers de l’armée de l’Air avant le départ pour Satory et le mythique défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées.

Une atmosphère particulière règne ce mardi matin sur la Base aérienne 721. 109 militaires dont 9 femmes s’apprêtent à rejoindre la région parisienne afin de défiler le 14 juillet devant le Président de la République et toute la France.

Une dernière répétition hautement symbolique avant de fouler le pavé parisien au rythme de 118 pas/minute et sous quatre uniformes, une occasion unique de montrer le professionnalisme de cette école. En effet, l’EFSOAA est le creuset de la formation militaire de tous les sous-officiers de l’armée de l’Air mais est aussi le pôle unique de la formation à la maintenance aéronautique de la Défense. Le “bloc” sera donc composé de sous-officiers aviateurs, terriens et de leurs officiers.

Depuis le 31 mai, les entraînements s’enchaînent sur le tarmac de la base afin d’être au point le jour J sous la tutelle du régulateur, l’Adjudant-Chef Denis, dont le rôle consiste à coordonner la troupe, de la mise en place à l’éclatement, ne laissant aucune place à l’improvisation. Rigueur, application et concentration assurent la pleine réussite de cette performance, à l’image des valeurs inculquées au quotidien au sein de l’école.

Le défilé sur les Champs-Elysées sera donc la consécration de plusieurs semaines d’entraînement pour les élèves et leurs cadres, tous fiers de représenter leur école et la France ainsi que nous le précisent les caporal-chefs Louis et Jean-Daniel, jeunes recrues défilant pour la première fois. Ils nous font part de leur émotion grandissante à l’approche du jour J et de leur volonté d’être irréprochables.

Une année particulière pour les élèves de cette école, qu’ils soient issus de l’armée de l’Air, de l’armée de Terre ou de la Marine et dont les pensées iront à leurs aînés engagés sur les théâtres d’opérations extérieures comme sur le territoire national. Fait rare, le colonel Didier Tisseyre défilera en personne à la tête du détachement. Interrogé, il précise qu’il ne sera pas seul devant mais que « le bloc est derrière » et qu’un sentiment d’osmose sera très présent. Pour lui « en tant que Commandant de l’école, c’est un grand honneur et une grande fierté de défiler… Le défilé c’est tous ensemble ».



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.