St-Agnant : des lycéens en aéronautique pilotes d’un jour

Publié le 24 juin 2017 | Chez nous | Rochefort et alentours

L’aéro-club du Pays rochefortais a accueilli les heureux élèves

24 élèves du lycée Dassault et candidats au Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA) ont pris les commandes d’un avion de tourisme, le 14 juin dernier, pour un vol au-dessus du pays charentais.

Depuis octobre, à raison de trois heures de cours hebdomadaire portant sur l’aéronautique, l’aérodynamisme ou encore l’histoire de l’aviation, ce groupe de lycéens a ainsi suivi ce qui constitue “une première étape concrète pour tous ceux qui souhaitent s‘orienter vers une filière aéronautique”, comme l’explique l’adjudant Hélène qui a supervisé la formation.

Vingt des vingt-quatre inscrits à l’examen du BIA ont réussi le test final. Tous étaient présents à l’aéro-club du pays rochefortais ce mercredi-là, pour un vol récompense qui restera à jamais dans leur mémoire : “Ça a duré une trentaine de minutes, raconte Alexandre, 19 ans. On est parti en direction de l’île d’Aix, on est passé par Marennes et on est rentré par Bourcefranc. J’ai pris les commandes au-dessus de Fort-Boyard. C’était… impressionnant”. Le visage illuminé par les images de son vol encore fraîches dans sa mémoire, il ajoute : “Dès qu’on descend, on a tout de suite envie de remonter”.

Des élèves surprenants
Onze instructeurs se sont relayés pour dispenser les 50 heures que représente cette formation. Tous sont mécaniciens aéronautiques. Et tous ont pris plaisir à inculquer leur savoir aux élèves, comme l’exprime l’un d’eux, l’instructeur Vincent : “Les élèves nous ont surpris pendant les cours. Ils connaissent des choses qui ne sont pas forcément de leur génération, ils ont une vraie culture. On leur apporte des choses en plus, comme des vidéos, des petites anecdotes. Et ils sont vraiment intéressés”.

L’aéronautique est un petit monde, de passionnés. “C’est mon grand-père qui m’a piqué, quand j’étais tout jeune, explique Tom, 16 ans. Cela m’anime clairement depuis, c’est ce qui me motive à l’école”. Et nul ne doute que plusieurs de ces pilotes d’un jour en feront partie, dans un avenir plus ou moins proche.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.