St-Cyr-du-Doret – Equitation : finale du Grand Régional

Publié le 29 juillet 2015 | Chez nous | Marans - Courçon et alentours

Ingrid Nazet et David Barraud.

Ingrid Nazet et David Barraud.

L’écurie de St-Cyr apporte les dernières touches de préparation en vue du Concours Complet d’Équitation prévue du 30 juillet au 2 août.

Cette année, c’est la 3e édition du concours d’équitation complet (CEE) 2015, organisé par l’Écurie de St-Cyr-du-Doret. Tout est prêt à accueillir les participants, les partenaires, les bénévoles, le public… Environ 1 500 personnes sont attendues ce week-end-là. Plusieurs concours ont eu lieu cette année, dans les quatre départements de la région Poitou-Charentes, et le Comité Régional d’Équitation a choisi l’écurie de St-Cyr-du-Doret, pour organiser la finale. C’est pourquoi ce concours est le “Grand Régional Poitou-Charentes Devoucoux”.

Pour participer à ce concours, des cavaliers viennent de toute la France mais aussi du monde entier. Ils sont environ 300. L’année dernière, l’écurie de St-Cyr a remporté le “trophée du meilleur concours national”. « Ceci est un gage de sérieux, confie David Barraud, gérant des écuries, mais il faut qu’on fasse au moins aussi bien que l’année dernière ». Le concours complet d’équitation concerne aussi bien les cavaliers professionnels que les cavaliers amateurs. Ce concours se compose de trois disciplines. L’une d’entre elle est le dressage : le cavalier et son cheval évoluent pendant 5 à 7 minutes sur des figures de manège appartenant à un programme imposé appelé “reprise”. La discrétion du cavalier et le niveau de dressage du cheval sont mis en avant.

Une autre des disciplines est le saut d’obstacles : le cavalier et son cheval doivent enchaîner un parcours d’une dizaine d’obstacles dans une carrière. Chaque échec est pénalisé. La dernière discipline est le cross : c’est la discipline la plus spectaculaire. Le cavalier et son cheval doivent franchir des obstacles naturels tels que des troncs, des contrebas, des trous, des gués. Il y avait 250 partants en 2014 et on n’en attend pas moins cette année…



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.