St-Georges-du-Bois : le prêtre a posé sa caravane

Publié le 29 juin 2015 | Chez nous | Surgères et alentours

Le père Mickaël Le Nézet a été accueilli par Mayder Facione, adjointe au maire.

Le père Mickaël Le Nézet a été accueilli par Mayder Facione, adjointe au maire.

Depuis février, le père Mickaël Le Nézet, a passé quelques jours dans cinq communes afin d’aller à la rencontre des gens. Du 15 au 18 juin, il était à Saint-Georges.

C’est en vivant dans sa caravane, durant quatre jours que le curé de la paroisse est allé à la rencontre de la population. Pour deux raisons, précise-t-il : le Christ allait de village en village, et le Pape François « nous dit de sortir, d’aller dehors, d’aller à la rencontre des gens. Et cela a toujours été mon objectif, sur la paroisse ». Le père Mickaël a ainsi concrétisé cette idée qui lui trottait dans la tête depuis quelque temps. Il a donc installé sa caravane dans cinq communes, depuis le mois février : Muron, Landrais, Saint-Félix, Puyravault et Saint-Georges-du-Bois.

« Je reprendrais ce projet en septembre. Ce que je voulais, c’est rester trois jours complets sur une commune, vivre et dormir dans ma caravane. Pour que les gens qui voulaient me rencontrer puissent y venir. Et quand on signalait qu’une personne voulait voir le prêtre, comme des gens malades, des personnes seules, je me déplaçais. Je suis à la disposition de tout le monde. Car je pense que le curé ou le pasteur n’est pas là que pour les brebis qui viennent à l’église, tous les dimanches. Il est là pour tous ».

Le prêtre a dit avoir ainsi rencontré des gens extraordinaires. « J’ai aussi beaucoup entendu leur souffrance. Ça me touche beaucoup. Malheureusement, par manque de prêtre, avec des paroisses de plus en plus grandes, on n’a plus de disponibilité pour cette rencontre gratuite avec les gens. Par cette approche de la population, je sens que je vis mon ministère de prêtre. Quand je vais dans un village, je réunis aussi quelques chrétiens pour réfléchir avec eux. Voir ce qui pourrait être fait ou mis en place pour qu’ils se rendent plus proches des autres. C’est l’un des rôles des chrétiens. J’aimerais bien que tous les chrétiens se sentent concernés, par cet appel ».



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.