St-Jean-d’Angély : Élodie Texier prépare une thèse sur les petites villes

Publié le 22 novembre 2020 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours

La doctorante a rencontré des Angériens pour mieux comprendre leurs attentes (© F.C.)

La jeune femme a choisi d’étudier trois villes dont Saint-Jean-d’Angély, où elle a passé sa jeunesse.

Depuis deux ans, Élodie Texier, professeure agrégée en économie et gestion, prépare une thèse pour obtenir un doctorat qui lui permettra ensuite de poursuivre des recherches en géopolitique. « Le sujet de ma thèse porte sur les villes de moins de 10 000 habitants, détaille-t-elle. Je cherche à comprendre les nouveaux usages des centres-villes afin que les politiques publiques puissent être adaptées et ne se concentrent pas uniquement sur le développement commercial. »

Jusqu’ici, les études étaient surtout concentrées sur les métropoles mais depuis le mouvement des gilets jaunes, le regard des décideurs se tourne vers les petites villes qui deviennent un maillon essentiel de la structure urbaine. « Les territoires sont de plus en plus complexes à comprendre, des mutations s’y opèrent, notamment le phénomène de désertification des cœurs de villes, explique Élodie Texier. Aujourd’hui, dans ces petites villes c’est la flânerie que les gens viennent chercher et pas forcément des commerces ».

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 19 novembre, disponible en version numérique sur :

Édition du 19/11/2020



Les commentaires sont fermŽs !