St-Jean-de-Liversay : la commune est en train de créer sa propre identité

Publié le 5 octobre 2021 | Chez nous | Marans - Courçon et alentours

Sylvie Gatineau et Bertille Lievre présentent le système anti-intrusion dernier cri qui vient d’être installé à l’école (© Y.P)

Coincé entre deux “petites villes de demain”, le village a décidé de jouer crânement sa chance.

Certaines communes vont-elles devoir jouer des coudes au sein des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) dont elles dépendent dans le contexte qui nous occupe actuellement ?

C’est la question que se pose clairement la nouvelle majorité municipale de Saint-Jean-de-Liversay, emmenée par Sylvie Gatineau, dans un contexte sanitaire que l’on connaît et durant lequel l’État a fait chauffer la planche à billets. Quelques mois en arrière, les villes de Marans et de Courçon étaient retenues dans le plan de relance de l’État au titre du programme “Petites villes de demain”.

Rappelons que leurs maires respectifs sont les suppléants des deux conseillers départementaux élus récemment, dont l’un Jean-Pierre Servant est également le président de la Communauté de communes (CDC) Aunis Atlantique créée en janvier 2014. Entre ces deux “petites villes de demain”, Saint-Jean-de-Liversay, ses nombreux hameaux et presque 3 000 habitants.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 30 septembre, disponible en version numérique sur :

Édition du 30/09/2021