Santé

St-Jean-d’Y : le centre hospitalier veut attirer les jeunes médecins

Publié le 2 janvier 2021 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours | Santé

Vendredi 19 décembre, Nicolas Basselier, le préfet de Charente-Maritime, a visité le chantier du futur service de suite et de réadaptation (© S.M.)

Le chantier du futur internat partagé, qui comportera sept logements, devrait débuter en janvier.

Vendredi 18 décembre, dans la matinée, Nicolas Basselier, le préfet de la Charente-Maritime, a effectué une visite au sein de l’hôpital. L’occasion pour lui de faire le point sur le futur internat rural partagé, dont les travaux devraient commencer en janvier prochain. Ce projet a pour objectif d’accueillir davantage d’étudiants internes, rattachés à l’Université de Poitiers, afin qu’ils puissent effectuer leurs stages au sein de l’un des services du centre hospitalier ou dans un cabinet de médecine de ville des Vals de Saintonge.

Une stratégie mise en place en 2018 afin de leur faire découvrir le quotidien d’un petit hôpital et d’un territoire rural, ce pour leur donner envie d’y rester, et élaborée pour répondre à la problématique de la pénurie de praticiens sur un territoire particulièrement touché par la désertion médicale, 35 % des postes étant actuellement vacants au centre hospitalier de St-Jean-d’Angély.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 31 décembre en vente en version numérique sur :

Édition du 31/12/2020



Les commentaires sont fermŽs !