St-Jean-d’Y : le ciel pour objectif des élèves angériens

Publié le 23 mars 2016 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours

Les jeunes ont découvert l’Extra 330SC, l’appareil de compétition de l’association vendéenne, stationné dans le hangar angérien pour quelques jours.

Les jeunes ont découvert l’Extra 330SC, l’appareil de compétition de l’association vendéenne, stationné dans le hangar angérien pour quelques jours.

Le mercredi après-midi, neuf élèves du collège Georges-Texier et du lycée Audouin-Dubreuil s’initient au vol, à l’aérodrome. Objectif : l’obtention du Brevet d’initiation à l’aéronautique. Le 9 mars, ils rencontraient trois champions de voltige autour d’un Extra 330.

Clément a 15 ans et déjà 10 h de vol au compteur, en deux ans. Il ne manque pas un stage dispensé à l’aéroclub de Saint-Jean-d’Angély/Saint-Denis-du-Pin. Il y retrouve d’autres adolescents avec qui il partage la même passion. Tous ont décidé d’obtenir leur Brevet d’initiation à l’aéronautique (BIA). Et en la matière, la valeur n’attend point le nombre des années.

La preuve, Thomas Roy préside aujourd’hui l’aéroclub angérien, à seulement 20 ans. Il est de fait le plus jeune responsable d’un club aérien en France : alors forcément cette accessibilité donne des ailes aux idées des jeunes élèves. Car c’est à l’école, que Thomas a découvert le vol, à l’âge de 15 ans. L’aéroclub angérien compte d’ailleurs d’autres beaux parcours, suite aux stages d’initiation suivis via les établissements scolaires de la ville.

On citera une jeune fille devenue ingénieure en aéronautique. « Quelques fois, le passage du BIA permet aux jeunes de découvrir une passion qui devient ensuite une profession » se réjouit Aude Sallic, instructrice avion et ULM. Former au pilotage dès l’âge de 18 ans, elle fait désormais passer les brevets. Mais le 9 mars, la séance d’initiation a pris une autre dimension. Loïc Lovicourt, vice-champion de France, Baptiste Vignes, champion du monde de voltige aérienne en 2010 et Thomas Libaud, savinois de naissance et champion d’Europe 2015, ont rencontré les élèves angériens pour une présentation de voltige.

Les caprices de la météo ont fait que les jeunes n’ont pu profiter d’une démonstration de figures aériennes. Ils ont néanmoins découvert l’Extra 330SC, l’appareil de compétition de l’association vendéenne, stationné dans le hangar angérien pour quelques jours. Les élèves ont pu découvrir les caractéristiques du monoplace, tout en carbone, pouvant atteindre en vitesse maximale d’évolution 400 km/h.

L’aéroclub angérien dispense des cours d’initiation depuis 2008. Six jeunes ont obtenu le brevet de pilotage, accessible dès l’âge de 13 ans. Il leur permet de prendre le manche, en aviation de tourisme et privé. L’initiation aborde, outre l’aspect purement technique du pilotage, de la physique et des mathématiques, l’étude de la météo, bref une culture générale élargie à la discipline. Les élèves découvrent ainsi ce qui fait partie du cursus de ceux qui souhaitent s’orienter ensuite, dans l’aéronautique civile ou militaire.



Un commentaire pour “St-Jean-d’Y : le ciel pour objectif des élèves angériens”

  1. […] Le mercredi après-midi, neuf élèves du collège Georges-Texier et du lycée Audouin-Dubreuil s’initient au vol, à l’aérodrome. Objectif : l’obtention du Brevet d’initiation à l’aéronautique. Le 9 mars, ils rencontraient trois champions de voltige autour d’un Extra 330.  […]

Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.