St-Savinien : Foire aux vins et à la bonne chère

Publié le 31 juillet 2015 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours

Cantal Brun, présidente de l'association Vie et Terroirs en Pays savinois.

Cantal Brun, présidente de l’association Vie et Terroirs en Pays savinois.

Rendez-vous épicurien de l’été désormais incontournable, la 39e édition de la foire aux vins et à la bonne chère a lieu les 1er et 2 août entre la rue du Centre et la rue du Champéroux.

Son nom exact : “Foire aux vins et à la bonne chère”. Mais on la connaît mieux sous l’appellation millésimée “foire aux vins”. La rencontre annuelle a lieu au cœur de l’été entre producteurs et acheteurs : « une année, on a essayé de changer les dates mais les exposants ont refusé, pour eux c’est le rendez-vous précis qu’ils donnent à leurs clients potentiels » explique Chantal Brun (notre photo), la présidente depuis cinq ans de l’association Vie et Terroirs en Pays Savinois, organisatrice de cette 39e édition qui a lieu les 1er et 2 août. « D’ailleurs, les bénévoles de l’association eux aussi sont calés sur cette date et ne prennent leurs vacances qu’après l’événement ».

Pour cette nouvelle édition de la foire aux vins, cette année encore, environ 70 à 75 exposants, producteurs de vins, venus de toute la France et un peu locaux bien sûr mais aussi portugais, espagnols ou même moldaves… Et pour accompagner ces doux breuvages, charcuterie, miel, foie gras, huîtres d’Oléron : « A la foire aux vins, on peut faire son repas tout en découvrant de nouvelles saveurs ». Pour tous les goûts donc mais avec une particularité du côté des exposants : chaque appellation a son stand unique car « nous voulons que chaque producteur représente un produit particulier, le public s’y retrouve mieux et l’exposant n’en est que plus satisfait ». Et si jamais il y a des désistements de dernière minute, Chantal Brun dispose d’une liste d’attente assez importante pour y pallier rapidement. Pour l’instant pas de vin totalement bio sur la foire, mais des vins de bonne qualité, traités raisonnablement : « le bio ne nous a jamais été proposé, mais nous ne sommes pas contre il suffirait qu’on nous propose un produit qui se démarque des autres ».

Durant ces deux jours, la manifestation investit donc la rue du Centre et la rue du Champéroux, ce qui bouleverse un peu les habitudes des habitants de ces rues qui voient leur entrée plus ou moins condamnée temporairement « mais ils s’y retrouvent car les exposants ne sont pas avares de leur offrir quelques bouteilles de leur cépage en guise de remerciement »

Ce qui fait aussi la renommée de cette manifestation c’est la présence de jeunes porteurs qui, grâce à leurs chariots (diables), acheminent les caisses achetées par les clients vers leurs véhicules. « Quand on vient à la foire, il faut se garer un peu plus loin, et à moins d’être très costaud si l’on achète plusieurs caisses de vin, on peut faire appel aux jeunes porteurs qui sont là pour aider les clients à remplir leur voiture sans se faire un tour de reins ». Et en ce qui concerne le stationnement, Chantal Brun précise que malgré les travaux de l’avenue de la Gare, des places de parking supplémentaires sont aménagées du côté du champ de foire et du collège. « Pour l’instant, nous ne pouvons investir un espace plus important pour nos exposants, c’est déjà difficile de remplir totalement le haut de la rue du Champéroux du fait qu’il n’y a pas de double en produits et le quai des Fleurs est trop étroit si jamais on doit laisser passer un véhicule de secours ».

Et Chantal Brun de conseiller qu’« il est aussi possible de profiter de sa venue à la foire aux vins pour visiter l’exposition d’artisanat d’art salle des Augustins, faire un tour du côté du quai des fleurs ou visiter le village pour mieux revenir ensuite vers le lieu de dégustation ».

Rens. sur http://www.foireauxvins17.fr  ou au 05 46 90 24 22.



Un commentaire pour “St-Savinien : Foire aux vins et à la bonne chère”

  1. il n’y a pas d’autres foires en automne cette année ?

Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.