Rugby : Milo au pays des grands costauds…

Publié le 14 décembre 2017 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours

Le jeune angérien a assisté dimanche à son premier grand match de rugby à La Rochelle

Milo, un Angérien de 10 ans, a assisté dimanche à La Rochelle à son premier match de rugby de haut niveau. Et il a été gâté…

Du haut de ses dix ans, Milo n’est pas du genre à se montrer expansif. Mais lorsque son grand-père lui a proposé d’aller voir un grand match de rugby à La Rochelle, il a d’abord réfléchi. “Tu sais, des matchs de rugby, j’en ai déjà vu à Saint-Jean-d’Angély”, a de suite précisé cet élève de CM2 de l’école de La Brousse. Certes. Mais le stade Marcel-Deflandre, garni de quelque 16 000 supporters, est autrement plus impressionnant que le stade municipal angérien.

Dimanche donc, Milo s’en est allé découvrir ce qu’était le sport de haut niveau. Plutôt excité à l’idée -il s’était levé dimanche à 7 heures du matin au grand dam de sa maman-, Milo en a pris plein les mirettes. Déjà en arrivant au stade… Les lettres de la ville sont peintes sur les sièges, cela impressionne notre petit Angérien. Le garçonnet parle peu, observe, enregistre. “Tu as vu les sièges des présidentielles ? Ils sont en tissu et sont beaucoup plus confortables que les nôtres”, note Milo. Si petit et déjà sensible à la lutte des classes…

Les tribunes du stade Marcel-Deflandre se remplissent peu à peu. Milo n’en rate pas une miette. Les trois écrans géants l’interpellent. “Mais c’est qui les personnages avec des bandes noires et jaunes qui sont dans la tribune là-bas ?” Ce sont les Bagnards, un des clubs de supporters du Stade Rochelais. D’autres supporters prennent place eux aussi, mais l’Angérien ne comprend pas leurs mots. Il s’agit de supporters venus d’Outre-Manche pour soutenir leur club : les Wasps (adversaires des Rochelais en ce dimanche). La tension monte. Les haut-parleurs rendent hommage à Johnny Hallyday en diffusant à tue-tête L’envie et Allumez le feu.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 14 décembre.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.