Surgères : la ville fait la chasse aux pesticides

Publié le 3 avril 2017 | Chez nous | Surgères et alentours

Un hôtel à insectes va être installé dans le parc du château

Le conseil municipal, réuni mercredi 22 mars, a dévoilé ses orientations environnementales et les taxes communales 2017.

La commune souhaite mener une opération “zéro produit phytosanitaire”. ” L’utilisation de produits phytosanitaires est interdite depuis le 1er janvier 2017 mais la mairie a décidé d’arrêter les pesticides depuis fin 2015 “, rappelle Marie-Joëlle Lozac’h-Salaün, adjointe chargée de l’environnement.

Une réunion publique, animée par un représentant de la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (Fredon), est prévue mardi 4 avril à 18 h à la salle du Lavoir pour sensibiliser les administrés à ne plus utiliser de produits phytosanitaires sur les trottoirs.

À cette occasion, des graines de jachères fleuries seront distribuées gratuitement aux habitants. Un hôtel à insectes sera prochainement installé dans le parc du château. ” On aimerait aussi en mettre d’autres dans les vergers à côté de la salle du Lavoir et de l’école Jean-Jaurès, et faire participer les enfants “, complète-t-elle.

Augmentation des taux de fiscalité
La municipalité reconduit également sa politique d’accompagnement des particuliers pour la destruction des nids de frelons asiatiques, initiée l’an dernier suite à l’abandon de l’aide versée par le Conseil départemental. Une prise en charge de 50 % du montant de la facture avec un plafond à 80 € a été votée. “ En 2016, la ville a participé à hauteur de 483,02 €, ce qui correspondant à la destruction de neuf nids “, précise Marie-Joëlle Lozac’h-Salaün.

Ce dispositif sera en vigueur jusqu’à la fin du mandat et les particuliers devront se faire connaître auprès de la police municipale qui constatera la présence de frelons asiatiques. ” La distribution gratuite de pièges a bien fonctionné et est aussi reconduite “, ajoute-t-elle.

Enfin, le conseil municipal s’est prononcé sur le vote des taxes communales 2017. Restés inchangés depuis 2013, les taux de fiscalité augmentent cette année de 1,5 % par rapport à 2016. “ Ce qui porte les taux pour l’exercice 2017 à 14,14 % pour la taxe d’habitation (+ 1,18 % par rapport aux bases effectives de 2016), 28,10 % pour la taxe sur le foncier bâti (+ 2,44 %) et 57,63 % pour la taxe sur le foncier non bâti (-0,66 %) “, annonce la maire Catherine Desprez. ” Cette augmentation des taux ne couvre pas la perte de dotation globale de fonctionnement mais va permettre de conserver une capacité à investir “, conclut-elle.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.