Economie

Surgères : les premiers m3 de biogaz injectés dans le réseau

Publié le 28 mai 2020 | Economie | Surgères et alentours

Thierry Bouret, l’un des initiateurs du projet Aunis biogaz et Jean Gorioux, ici avec sa casquette de président de Cyclad, structure qui apporte les tontes de pelouse (© C. F.)

 

Le 13 mai dernier, le méthaniseur situé à la ZAC de la Combes a injecté ses premiers normaux m3 de gaz dans le réseau GRDF. « On dit normaux m3 car ils sont envoyés dans des conditions de pression atmosphérique et à 25 °C », explique Pierre Forget salarié d’Aunis Biogaz.

Une première étape pour l’entreprise de méthanisation après plusieurs semaines de tests concernant l’épuration du gaz.

Début mars, la matière a commencé à être incorporée : du lisier et de l’inoculum en provenance de Demeter, usine de méthanisation située à Mauzé-sur-le-Mignon : « C’est du digestat brut, de la matière fermentée, pour ensemencer nos cuves. On a ainsi apporté des bactéries ce qui permet d’accélérer leur création et leur propagation ».



Les commentaires sont fermŽs !