Surgères : les professeurs du collège réclament des créations de postes

Publié le 15 octobre 2020 | Chez nous | Surgères et alentours

Jeudi 8 octobre, la mobilisation était de mise devant la cité scolaire puisque les professeurs étaient en grève tout comme le 13 octobre (© V.A.)

Le manque de personnel au sein du collège Hélène-de-Fonsèque fait dire aux professeurs qu’ils sont « en souffrance », alors ils se mobilisent. Ils ont manifesté jeudi 8 octobre et ont rencontré leur rectrice à Poitiers le 13 octobre.

C’est un « ras-le-bol général » que les professeurs du collège Hélène-de-Fonsèque ont crié jeudi dernier lors de leur manifestation devant les portes de la cité scolaire surgérienne. Le taux de grévistes ce jour-là était de 91 % (source professeurs). « Nous sommes épuisés par les dysfonctionnements, les emplois du temps ont changé 6 fois depuis la rentrée », explique Céline Gouttefangeas, professeur de lettres et représentante du Syndicat national des enseignants du second degré (SNES).

Les professeurs, soutenus par les parentes d’élèves de la FCPE, demandent que le poste de proviseur adjoint vacant soit enfin pourvu.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 15 octobre disponible en version numérique sur :

Édition du 15/10/2020



Les commentaires sont fermŽs !